“Surveillance et contrôle planifié par les technocrates mondiaux : une vue d’ensemble des bénéficiaires actuels de la pandémie” (Planned Surveillance and Control by Global Technocrats: A Big-Picture Look at the Current Pandemic Beneficiaries), un article évalué par comité de lecture, écrit par Children’s Health Defense, a été accepté pour publication dans la revue International Journal of Vaccine Theory, Practice and Research. La revue a été lancée en 2020 par John W. Oller, Jr., Ph.D. (rédacteur en chef) et Christopher A. Shaw, Ph.D. (rédacteur principal) “pour rendre la recherche indépendante, exempte de contraintes monétaires, politiques ou de toute autre influence non divulguée, au sujet de la théorie vaccinale et la pratique librement accessible”.

L’article de Children’s Health Defense, qui paraîtra dans la revue d’ici la fin de l’année, évalue comment la pandémie a facilité une offensive financière, technologique, biopharmaceutique et du renseignement militaire pour obtenir un contrôle centralisé et technocratique.

Voici l’article:

Résumé

Les modèles financiers mondiaux et les déclarations publiques indiquent une refonte sismique de la gouvernance et des systèmes financiers qui se joue sous la surface de la pandémie Covid-19, allant bien au-delà du domaine de la santé. Un contrôle centralisé accru a le potentiel de créer un gouffre infranchissable entre une petite poignée de gagnants et une majorité de perdants. Afin de favoriser une analyse intégrée des forces et des programmes technocratiques et financiers en jeu, cet examen rapide identifie certains des principaux bénéficiaires de la pandémie dans les secteurs interlacés des finances, de la technologie, de la biopharmaceutique et du renseignement militaire, en évaluant l’évolution de la situation dans le contexte de l’accélération de l’offensive mondiale en faveur d’une consolidation et d’un contrôle technocratiques. Les preuves suggèrent que les vaccins contre le coronavirus sont un cheval de Troie qui pourrait remettre en question l’intégrité corporelle et le consentement éclairé d’une manière entièrement nouvelle, en transportant des technologies invasives à l’intérieur du cerveau et du corps des gens. Des technologies telles que les interfaces cerveau-machine, les dispositifs de surveillance de l’identité numérique et les puces compatibles avec les crypto-monnaies contribueraient à l’objectif des banques centrales de remplacer les monnaies par des systèmes de transaction et d’identification numériques et de créer un réseau de contrôle mondial qui relie la population mondiale au nuage (cloud) pharmaceutique et renseignement militaire des technocrates mondiaux. De plus, l’utilisation des vaccins comme vecteur de technologies de surveillance annule toute responsabilité légale.

Mots-clés: Biopharmaceutique; banques centrales; Pandémie Covid-19; identité numérique; Opération Warp Speed; technocratie; Vaccins

Introduction

Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) élevait un coronavirus supposé nouveau, du rang d’urgence sanitaire mondiale (au 30 janvier) au rang de pandémie mondiale, après avoir donné le nom de “Covid-19” à la maladie nouvellement entérinée, associée au virus (Forster, 2020; Organisation mondiale de la Santé, 2020a). Si l’on examine les mesures prises avant et depuis le décret de mars de l’OMS, il semble évident que de nombreuses personnes et secteurs très bien placés ont pu se positionner stratégiquement pour bénéficier de la crise déclarée (Children’s Health Defense, 2020b). Dans le même temps, avec une “nouvelle forme de choc économique” imposée dans le monde entier sous couvert de Covid-19 (Lagarde, 2020), il est devenu évident que l’idée démodée de recherche de profit par les entreprises est loin de constituer toute l’histoire.

En fait, les modèles financiers mondiaux et les déclarations publiques indiquent une refonte sismique de la gouvernance et des systèmes financiers qui se joue sous la surface de la pandémie, allant bien au-delà du domaine de la santé. Ces développements mettent en évidence une poussée inquiétante en faveur de la technocratie mondiale – une forme de contrôle centralisé et dirigé par des experts sur la production et la consommation de ressources que le Wall Street Journal a qualifiée de “domination antidémocratique par des élites qui pensent savoir mieux” (Wood, 2018, 2020; Fitts, 2020a; Schinder, 2020; Schumacher, 2020; Blanc, 2020). Aux États-Unis, bon nombre des actions qui se déroulent dans les coulisses bénéficient également d’un climat de secret institutionnalisé, accentué par l’adoption en octobre 2018 d’une déclaration de stratégie qui change la donne (Déclaration FASAB 56), qui a renversé les règles de divulgation financière et permis au gouvernement américain et à ses prestataires de tenir des livres de compte secrets (Federal Accounting Standards Advisory Board, 2018; Ferri et Lurie, 2018).

Comme le suggèrent les événements de 2020, un contrôle centralisé et un secret considérablement accrus ont le potentiel de créer un gouffre infranchissable entre une petite poignée de gagnants d’élite et une majorité de perdants de la classe moyenne supérieure et inférieure. Début juin, Jim Cramer, analyste de Wall Street chez CNBC, a souligné avec passion que la pandémie avait déjà produit “l’un des plus grands transferts de richesse de l’histoire” (Clifford, 2020). D’autres se sont fait l’écho de ces observations, décrivant le “transfert monumental de richesses du bas de l’échelle économique vers le haut” (Barnett, 2020; Kampf-Lassin, 2020). Par rapport aux indemnités qui ont été dirigées envers les grandes entreprises et les milliardaires, Cramer a observé sans ambages que les restrictions liées à la pandémie ont eu un “effet horrible” sur l’économie des petites entreprises américaines, avec un modèle similaire à l’oeuvre à l’extérieur des États-Unis (Clifford, 2020). Même le Forum économique mondial, qui a fait la promotion de bon nombre des changements structurels en cours lors de ses réunions annuelles de Davos, reconnaît la “nature asymétrique” des difficultés liées à la Covid-19 et “la plus grande férocité et vitesse” de l’impact de la pandémie sur les populations se trouvant déjà sous pression avant 2020 (Forum économique mondial, 2020).

Au début de l’automne, cinquante millions d’Américains (dont beaucoup avaient déjà un lourd fardeau de dettes) avaient perdu leurs emplois; les prévisionnistes financiers émettaient des avertissements au sujet de nouvelles mises à pied; et des millions de personnes encore employées gagnaient moins qu’avant la pandémie (Andriotis, 2020). En outre, la majeure partie des milliers de milliards contenus dans les mesures de relance fédérales (qui, au début du mois de mai, dépassaient le produit intérieur brut de tous les pays du monde à l’exception de six) s’était dirigée vers les grandes entreprises; Forbes a indiqué qu’environ 70 p. 100 des 350 milliards de dollars initialement destinés aux petites entreprises en difficulté ont été alloués aux grandes entreprises (Simon, 2020). Les observateurs suggèrent qu’en canalisant les sauvetages financiers à partir de l’argent des contribuables vers les entreprises qui avaient déjà la plus grande capacité de résister aux fermetures, les plus grands acteurs ont été en mesure de gagner encore plus d’”emprise” sur l’économie (Kampf-Lassin, 2020).

Pendant que la richesse des milliardaires américains a augmenté de près d’un millier de milliards de dollars (une moyenne hebdomadaire de 42 milliards de dollars), les demandes hebdomadaires d’indemnités de chômage, les demandes d’aide aux banques alimentaires et les taux d’addiction, d’overdoses, de dépression, et de suicide ont commencé à “briser[ing] tous les records” (Feeding America, n.d.; Alcorn, 2020; Americans for Tax Fairness, 2020; Baldor et Burns, 2020; Community FoodBank of New Jersey, 2020; Dubey et coll., 2020; Ettman et coll., 2020; Hollyfield, 2020; Lerma, 2020; Prestigiacomo, 2020; Schwarz, 2020; Sergent et coll., 2020; Thorbecke, 2020; Wan et Long, 2020). En dehors des États-Unis, la situation est semblable (Bueno-Notivol et coll., 2020). Un marqueur de la vague d’augmentation mondiale de la faim a été le Prix de la paix 2020 décerné par le Comité Nobel au Programme alimentaire mondial, ce qui a incité le chef de l’agence à avertir que le monde est “au bord d’une pandémie de faim” qui pourrait entraîner des “famines aux proportions bibliques” dans l’année à venir (Lederer, 2020).

En novembre, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont publié des données identifiant plus de 100 000 décès en excès aux Etats-Unis, “indirectement” associés à la pandémie (Rossen et coll., 2020), y compris un “bond stupéfiant de 26,5 %”des décès en excès chez les jeunes adultes entre 25 et 45 ans (Prestigiacomo, 2020). Commentant ces données sur la mortalité, qui reflètent “un nombre de décès bien au-delà de ce [researchers] qu’on attendrait normalement” (Preidt, 2020) — l’ancien commissaire de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, Scott Gottlieb, a exprimé ses soupçons qu'”une bonne partie des décès dans cette cohorte plus jeune soient des décès dus au désespoir”, comprenant des overdoses de drogue (Squawk Box, 2020). Les chercheurs universitaires ayant publié sur la mortalité dans le JAMA (Journal de l’association médicale américaine, NdT) étaient d’accord pour dire que “les décès en excès attribués à des causes autres que la Covid-19 pourraient refléter les décès . . . résultant des perturbations causées par la pandémie” (Woolf et coll., 2020), y compris les “effets de retombées [ . . .] à partir de soins médicaux retardés, des difficultés économiques ou d’une détresse émotionnelle” (Preidt, 2020). Des entités multilatérales comme l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) soulignent qu’il sera essentiel d’évaluer l’impact à long terme du “confinement et de la détérioration des conditions financières” sur la mortalité et avertissent que les retombées sociales et économiques risquent d’être “importantes” (Morgan et coll., 2020).

En tant qu’idéologie, la technocratie est reconnue pour glorifier le savoir et l’expertise en tant que principales sources de pouvoir et d’autorité légitimes et pour affirmer qu’il existe “une seule bonne façon de faire” que seuls “les experts” (p. ex., ingénieurs, scientifiques et médecins) peuvent déterminer (Burris, 1989). Toutefois, les détracteurs de la technocratie ont longtemps souligné que, en particulier dans les situations de crise, le savoir-faire, les “interventions discrétionnaires” et le pouvoir apparemment “élastique” revendiqués par les technocrates peuvent finir par brouiller la ligne entre l’expertise utile et la “règle arbitraire” (White, 2020). En outre, les technocrates résistent généralement aux tentatives de rendre explicites “les attributs non rationnels de la prise de décision technocratique” (Burris, 1989).

Avec l’absence notable de toute analyse coûts-bénéfices et les justifications de plus en plus “non rationnelles” mises en avant pour les restrictions Covid-19 (Handley, 2020; Kristen, 2020; Kulldorff et coll., 2020; The Reaction Team, 2020) — ainsi que les changements économiques, politiques, sociaux et culturels qui se déploient à une vitesse vertigineuse — il est important d’essayer de comprendre les programmes technocratiques et financiers à l’oeuvre. Trois secteurs de plus en plus imbriqués (Big Finance, Big Tech et Big Pharma) récoltent les fruits de la Covid-19, bénéficiant de relations étroites avec l’appareil de renseignement militaire (Glaser, 2020; Usdin, 2020). Cet examen rapide vise à (1) identifier certains des principaux bénéficiaires de la pandémie (financiers ou autres) dans ces secteurs, et (2) évaluer les actions de ces intervenants dans le contexte de l’accélération de l’offensive mondiale en faveur d’une consolidation et d’un contrôle technocratiques à travers une surveillance invasive.

Méthodes

Les examens (revues) rapides sont utilisés pour synthétiser les données probantes de façon allégée, abrégeant la chronologie et les exigences des examens systématiques plus approfondis (Ganann et coll., 2010). Un examen rapide est particulièrement bien adapté aux séquences émergentes d’événements actuels, et la situation dynamique liée à la Covid-19 s’y prête très certainement. Bien qu’ils ne soient pas exhaustifs, les examens rapides permettent de résumer rapidement les données probantes disponibles dans de multiples disciplines, que ce soit dans le but d’éclairer l’élaboration des stratégies et la prise de décisions ou d’identifier les tendances et de faire le point sur la situation dans son ensemble.

Aux fins de ce large aperçu de l’actualité, nous nous sommes appuyés principalement sur la littérature dite grise (produite en dehors des réseaux traditionnels de production et de publication de savoir, NdT) ainsi que sur les comptes rendus des médias (autant des médias traditionnels que des journalistes indépendants) et sur diverses sources en ligne. Nous avons également consulté la documentation pertinente évaluée par des comités de lecture. Fait à savoir, bien que le processus d’examen par les pairs/ comités de lecture soit habituellement lent, les études liées à la Covid-19 ont fait leur chemin à travers le système à une vitesse vertigineuse (Packer, 2020).

Parmi les sources consultées dans le cadre de cet examen, mentionnons les commentaires financiers conventionnels et alternatifs; les pages Web et les communications des organismes de santé publique, des organisations internationales et des universités; blogs individuels et commentaires; et des études évaluées par des pairs cataloguant l’impact des restrictions Covid-19.

Grande finance (Big Finance)

Aidés par les médias, les commentateurs ont pu facilement étiqueter les événements de 2020 principalement comme une crise sanitaire. Avec chaque mois qui passe, cependant, ces revendications se fragilisent (Barnett, 2020). Dans une analyse exhaustive intitulée The State of Our Currencies, l’ancienne secrétaire adjointe au Logement des États-Unis, Catherine Austin Fitts (2020a), offre une interprétation plus large et plus instructive. En portant une attention particulière aux modèles financiers, Fitts affirme que les mesures de “doctrine choc” imposées sous couvert de Covid-19 contribuent à poser les bases d’une nouvelle machine bancaire centrale mondiale et d’un “modèle réglementaire et économique” technocratique “qui permet un contrôle central beaucoup plus important”.

Fitts attire l’attention sur l’approbation par les banquiers centraux du G7, en août 2019, à Jackson Hole, dans l’état de Wyoming, d’un plan appelé “Going Direct” (Bartsch et coll., 2019) qui fait la promotion d’un nouveau “brouillage des frontières entre la politique budgétaire du gouvernement et la politique monétaire de la banque [of] centrale” (Martens et Martens, 2020). Élaboré quelques mois avant la Covid-19, le plan, étiqueté en collaboration avec le Forum économique mondial (N.d.) “La grande réinitialisation (Le grand reset, NdT)”, évoque la perspective d’un grave ralentissement économique et de “circonstances inhabituelles” qui pourraient être utilisées pour justifier des mesures mondiales “sans précédent” (Bartsch et coll., 2019).

Fitts (2020a) postule que les banquiers centraux ont à la fois un objectif à court terme (étendre le système actuel basé sur le dollar en tant que monnaie de réserve) et un objectif ambitieux à long terme : mettre en œuvre un “nouveau système de gouvernance mondiale et de transactions financières, et rassembler le pouvoir nécessaire afin d’intégrer toutes les parties au sein du nouveau système”. Caractérisant ces aspirations comme rien de moins que la fin de la monnaie telle que nous la connaissons, Fitts suggère que le modèle pyramidal basé sur la monnaie numérique promu comme remplacement pourrait finir par mettre de côté les intermédiaires traditionnels et, à la palce, fournir directement aux populations quelque chose qui s’apparente à un “crédit au magasin de l’entreprise”. En détaillant les implications d’un tel modèle, Fitts note qu’avec l’aide de la surveillance numérique et d’un système de crédit social, le “crédit” contrôlé par la banque centrale pourrait facilement être “ajusté ou désactivé à l’échelle individuelle”. Le directeur général de la Banque des règlements internationaux (BRI), Agustín Carstens, la banque centrale des banques centrales, l’a récemment reconnu, déclarant qu’en contraste frappant avec l’argent liquide, une monnaie numérique de Banque centrale (MNBC) donnerait aux banques centrales un “contrôle absolu” sur l’utilisation de la MNBC “et sur la technologie pour faire respecter” les règles et règlements de la MNBC (Fonds monétaire international, 2020). Grâce à un programme de surveillance numérique implémenté lors de la vaccination chez les particuliers, la MNBC aurait un pouvoir dictatorial au niveau de l’achat et de la vente individuels.

L’analyse de Fitts suggère que les banquiers centraux ont commencé à jeter les bases de la transition mondiale souhaitée bien avant le chaos du coronavirus. Pour la seule année 2019, les ministres des Finances du G7 ont approuvé en juillet un plan d’action sur les cryptomonnaies; en août, les banquiers centraux du G7 ont approuvé “Going Direct” ; en septembre, la Réserve fédérale américaine (“la Fed”) a commencé à faire des centaines de milliards de dollars de prêts “directs” aux maisons d’échange de Wall Street; et en octobre, la BRI a publié un rapport important sur les cryptomonnaies mondiales (Banque des règlements internationaux, 2019; Helms, 2019; Fitts, 2020a; Martens et Martens, 2020). En pleine activité frénétique de la banque centrale, en octobre, la Fondation Bill & Melinda Gates (en partenariat avec le Forum économique mondial et le Johns Hopkins Center for Health Security) a organisé la simulation d’un scénario pandémique, hautement médiatisée, appelée Event 201, qui a joué un scénario mondial d’épidémie de coronavirus étonnamment similaire aux événements réels de 2020 (Center for Health Security, n.d.).

En janvier 2020, les sociétés américaines ont connu un nombre record de départs de PDG (Ausick, 2020; Marinova, 2020) — un exode massif qui a permis stratégiquement à plus de 200 cadres sortants de vendre leurs actions à un niveau élevé ou près du pic du marché (voir le tableau 1). D’autres initiés fortunés et influents se sont également livrés à des transactions boursières étonnamment opportunes. Par exemple, fin janvier, à la suite d’une séance d’information à huis clos sur le virus (qui n’avait pas encore affecté un seul Américain), certains sénateurs américains ont vendu des centaines de milliers de dollars d’actions, “se déchargeant des actions qui ont dégringolé en valeur un mois plus tard” (Lane, 2020). Le PDG d’Amazon, Jeff Bezos, a vendu près de 4,1 milliards de dollars sur une période de 11 jours début février, après avoir également vendu pour 2,8 milliards de dollars d’actions en août 2019 (Palmer, 2020).

Tableau 1. Départs du PDG américain en janvier 2020

Sources: Ausick, 2020; ChallengerGray, 2020

Alors que le gouvernement américain ouvrait le robinet de la relance en mars, la Fed a maintenu son intervention irrégulière dans l’économie américaine. À l’été 2020, la Fed avait augmenté son bilan de 2900 milliards de dollars — dont une grande partie n’avait pas été comptabilisée, selon John Titus (2020), observateur de la Fed — et les observateurs financiers avertissaient que “le marché n’est plus le facteur le plus important dans la sélection des [economic] gagnants et des perdants” (Whalen, 2020). Titus (2020) est d’accord avec cette évaluation, caractérisant avec courage les événements de 2020 comme un “coup d’État” dirigé par la Fed. Titus (2014) a décrit les forces financières majeures et les changements juridiques depuis la crise financière de 2008, expliquant comment les banques centrales sont non seulement en mesure de “piller” le peuple américain “au grand jour”, mais peuvent le faire sans crainte de poursuites – probablement parce que, comme Titus et Fitts (2020a) le soulignent tous deux, le ministère de la Justice dépend des banques membres de la Fed pour ses opérations financières.

Le stimulus du coronavirus a fourni d’abondantes opportunités financières avantageuses pour les banques membres de la Fed. Sur une période de deux semaines en avril, par exemple, les grandes banques ont gagné 10 milliards de dollars en frais (allant de 1 à 5 p. 100) simplement pour le traitement des prêts du gouvernement aux entreprises (Sullivan et coll., 2020). Par la suite, des recours collectifs alléguant que les banques favorisent les prêts plus importants (et donc les grandes entreprises) afin d’obtenir les frais les plus élevés, tout en excluant “des dizaines de milliers” d’entreprises admissibles mais plus petites (Sullivan et coll., 2020). En tant que prêteur de la société mère d’une chaîne nationale de restaurants, la banque JPMorgan Chase (la banque la plus importante et la plus rentable des États-Unis) a gagné des frais de 100 000 $ pour une “transaction unique pour laquelle elle n’a assumé aucun risque et qu’elle aurait pu passer avec moins d’exigences sur un prêt classique” (Sullivan et coll., 2020).

En septembre, le sénateur Marco Rubio (président de la commission sénatoriale sur les petites entreprises et l’entrepreneuriat) a écrit au PDG de JPMorgan Chase pour lui faire part de son “inquiétude” face aux allégations selon lesquelles des employés de JPMorgan “pourraient avoir été impliqués dans des comportements potentiellement illégaux” dans la distribution du Programme de protection des salaires (Paycheck Protection Program) et des Fonds de prêts aux sinistrés pour dommages économiques (Economic Injury Disaster Loan) (Rubio, 2020). Bloomberg a par la suite confirmé la possibilité d’abus bancaires liés à la Covid-19 à grande échelle (David, 2020). Fait important, ce n’est pas un nouveau modèle de comportement pour le mastodonte bancaire américain. Depuis 2002 (et surtout depuis la crise financière de 2008), JPMorgan Chase a versé au moins 42 milliards de dollars en règlements juridiques pour des comportements douteux, contraires à l’éthique ou illégaux (Fitts, 2019); sa page Wikipedia, dédiée au public, énumère l’implication dans 22 “controverses” différentes, y compris les scandales Enron et Madoff avec des conséquences économiques dévastatrices (“JPMorgan Chase”, n.d.). Néanmoins, JPMorgan continue de recevoir des éloges éclatants de la part de la communauté financière. En juin 2020, Forbes exhortait les investisseurs à “miser sur les meilleurs” dans l’environnement incertain de la Covid-19 (Trainer, 2020), citant la “rentabilité la plus élevée dans l’industrie (bancaire, NdT)” de JPMorgan après 2009 et affirmant que la banque est exceptionnellement bien placée pour accroître sa part de marché pendant et après la pandémie. En octobre, JPMorgan a déployé un nouveau lecteur de carte de crédit pour smartphone conçu pour concurrencer Square et PayPal (Son, 2020).

Big Tech

En juillet 2020, la richesse des milliardaires mondiaux avait atteint un sommet record de 10200 milliards de dollars, soit une augmentation de 27,5 % depuis avril et une augmentation de 41,3 % pour les milliardaires de la technologie (Phillipps, 2020). Les milliardaires américains ont accumulé une part importante de ce bonus de richesse pandémique, augmentant leur valeur de 845 milliards de dollars de la mi-mars à la mi-septembre et provoquant l’observation que “pour les milliardaires américains en particulier, les choses n’ont jamais été aussi belles” (Lerma, 2020). Dans l’ensemble, la richesse des milliardaires américains a atteint l’équivalent de près d’un cinquième du produit intérieur brut des États-Unis, avec quatre milliardaires technologiques (Jeff Bezos, Bill Gates, Elon Musk et Mark Zuckerberg) et Warren Buffett voyant leur richesse totale grimper de 59 pour cent (da Costa, 2020). Appelant l’attention sur Bezos, en particulier, l’Institute for Policy Studies a décrit l’augmentation de sa richesse comme étant “sans précédent dans l’histoire financière moderne”, exigeant “un monitoring heure par heure en temps réel” pour suivre (Collins et coll., 2020).

Les entreprises avec lesquelles des milliardaires de haut niveau sont affiliés sont Amazon et Amazon Web Services (Bezos), Apple (Tim Cook), Facebook (Zuckerberg), Google/Alphabet (Larry Page et Sergey Brin), Microsoft (Steve Ballmer et Gates), Oracle (Larry Ellison), Zoom (Eric Yuan), et la gamme d’entreprises (y compris Neuralink, SpaceX et Tesla) dirigées par Musk (Alcorn, 2020; Collins et coll., 2020; Toh, 2020). En juillet, en décrivant “l’influence surdimensionnée de ces entreprises sur les marchés américains”, Bloomberg notait qu’elles étaient aussi bien placées pour profiter de la fermeture des États-Unis que pour profiter d’une Europe et d’une Asie en reprise — un “double coup de poing” qui a déjà augmenté de 62 % le marché des entreprises FAANG (Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Google, plus Microsoft) (Ritholtz, 2020). Suggérant que la Silicon Valley restera dans l’histoire comme “le secteur qui s’impose” (Divine, 2020a), un analyste de U.S. News recommandait sans vergogne Facebook comme un des “meilleurs achats” 2020 parce qu'”il est en train d’engloutir le monde, et les gens raisonnables pourraient faire valoir que puisque la vie privée est en train de mourir, les investisseurs individuels peuvent aussi bien profiter aux côtés de la Silicon Valley” (Divine, 2020b).

La Covid-19 a donné à Big Tech (et Big Telecom) l’occasion de mettre encore plus en avant une gamme de technologies controversées, malgré de nombreuses préoccupations non résolues au sujet de la sécurité et de l’éthique (Boteler, 2017; Gohd, 2017; Ross, 2018; Boyle, 2019; Feiner, 2019; Markman, 2019; Plautz, 2019; Zhang et coll., 2019; Bajpai, 2020; Goodwin, 2020; Gyarmathy, 2020; McGovern, 2020; Novet, 2020; Reuters, 2020; Tucker, 2020; département américain de la Défense, 2020). Isolées et en combinaison, ces technologies (dont certaines sont énumérées dans le tableau 2) ont le potentiel d’inaugurer des changements sociétaux sans précédent, renforçant la capacité des technocrates à contrôler de nombreuses facettes de la vie quotidienne. L’intelligence artificielle (IA), la 5G, les compteurs “intelligents” et l’Internet des objets (IoT), par exemple, modifient rapidement et fondamentalement la nature des villes, des entreprises et des maisons — ce que Fitts (2020a) appelle le “dernier kilomètre” — faisant partie intégrante de la stratégie visant à transformer le modèle économique en un modèle technocratique qui utilise l’IA et les logiciels pour parvenir à une allocation des ressources contrôlée de manière centrale.

Tableau 2. La Covid-19 et le déploiement des technologies de contrôle

En octobre 2020, le Forum économique mondial — le commercial de première ligne de la Grande Réinitialisation — a publié un rapport sur l’avenir de l’emploi, décrivant le déracinement important des travailleurs résultant de la pandémie et la restructuration mondiale connexe que l’organisation a choisi de promouvoir (Petzinger, 2020). L’automatisation et la covid-19 provoquent une “double perturbation” qui accélère non seulement la destruction d’emplois à court terme, mais “réduit les opportunités” à plus long terme, le rapport a solennellement annoncé une “nouvelle division du travail entre les humains, les machines et les algorithmes” (Forum économique mondial, 2020). Bien avant la pandémie, Amazon avait mis en place un système centré sur les robots dans ses centres de distribution, avec un processus axé sur la “limitation du mouvement des personnes qui [ing] laissent les robots tout déplacer” [and] [ting] (Masud, 2019). Cette réduction des effectifs d’humains a apparemment bien servi Amazon; en mai 2020, l’activité de commerce en ligne d’Amazon avait augmenté de 93 % par rapport au mois de mai précédent (Klebnikov, 2020).

Une enquête menée en septembre 2020 a montré que de nombreuses autres entreprises prévoient d’augmenter sensiblement leurs dépenses d’IA et d’apprentissage automatique, citant la Covid-19 comme justification pour donner la priorité à “l’adoption de nouvelles technologies qui améliorent et permettent l’automatisation” (Shein, 2020). Les observateurs prédisent également, cependant, que la ruée vers l’or représenté par l’IA conduira à encore plus de consolidation du marché et le contrôle par Amazon et par trois autres grands gagnants de la Covid-19 – Alphabet, Facebook et Microsoft. Ces quatre entreprises, selon Forbes, ont “l’ampleur nécessaire pour repousser les limites”, le “talent et la technologie nécessaires pour [AI] perfectionner”, et la puissance de calcul pour dominer le domaine (Markman, 2019). Amazon contrôle déjà près de 46 % de l’infrastructure publique mondiale de technologie de cloud qui constitue un filet de sécurité clé pour des fonctions de l’IA telles que le traitement parallèle et la digestion de Big Data (Atlantic.Net, 2018; Nix, 2019).

Avant la Covid-19, le rejet par les consommateurs de la technologie sans fil 5G était en croissance (Castor, 2020). Toutefois, l’imposition de mesures de distanciation sociale, d’apprentissage à distance et d’exigences en matière de travail en ligne a fourni à l’industrie des télécommunications un prétexte prêt à l’emploi pour accélérer le déploiement de la 5G tout en essayant d’améliorer l’image publique défavorable de l’industrie. Profitant des craintes liées aux virus, Big Tech et Big Telecom affirment que la 5G peut contribuer à “un avenir dans lequel les affaires, les soins de santé et l’interaction humaine doivent être gardées à bonne distance”. (Wasserman, 2020). Forbes a félicité les fournisseurs de services de télécommunication pour avoir réagi aux confinements du coronavirus “avec un sentiment d’urgence, de but et d’empathie” (Wilson, 2020). Un expert en technologie chez Deloitte Consulting a décrit les domaines nécessitant une “connectivité plus poussée” en citant l’exemple de la “caméralytique” (analyse des données de vidéosurveillance) “afin d’aider à la sécurité des travailleurs et à la distanciation sociale” (Howell, 2020). Quelle que soit la raison d’être, la réalité sur le terrain a été une augmentation massive des dépenses en immobilisations des entreprises de télécommunications américaines pour la 5G et un déploiement “à pleine vapeur” du spectre et de l’infrastructure qui a placé les États-Unis “en avance sur le calndrier” (Knight, 2020; Ludlum, 2020). La Commission européenne tente maintenant de suivre l’exemple des États-Unis en faisant pression pour l’élimination des “obstacles réglementaires” et en plaidant en faveur de la 5G en tant qu’aide à la reprise économique de la région après le coronavirus (McCaskill, 2020).

La Covid-19 a également mis en avant un autre des intérêts de Big Tech : l’alimentation. Des milliardaires comme Bill Gates et Peter Thiel investissent depuis un certain temps dans des start-up biotechnologiques qui visent à produire, en laboratoire, de la “viande”, du “poisson”, des “produits laitiers” et du “lait maternel” à base de cellules souches (Kerr, 2016; Kosoff, 2017; Beres, 2020; Wuench, 2020). Ces start-up et leurs investisseurs n’ont été que trop heureux de positionner cette industrie en plein essor comme solution partielle à l’insécurité alimentaire liée à la pandémie et aux interruptions de la chaîne d’approvisionnement (Galanakis, 2020; Pereira et Oliveira, 2020; Yeung, 2020), saluant la Covid-19 en tant qu'”accélérateur” ainsi qu’occasion de surmonter le scepticisme des consommateurs (Siegner, 2019; Morrison, 2020). En outre, puisque le coronavirus insuffle une nouvelle vie au terme “durabilité” — longtemps utilisé par les technocrates comme couverture pour un contrôle plus centralisé (Wood, 2018) — des partenaires mondiaux comme les Nations Unies et le Forum économique mondial affirment que les substituts alimentaires complexes, coûteux et créés en laboratoire (qui nécessitent des lignées cellulaires génétiquement stables, des bioréacteurs, des “échafaudages comestibles” et des milieux de culture cellulaire) sont une option “durable” (Whiting, 2020). Le géant de la biopharmaceutique Merck se positionne également dans la production de “viande de culture” et offre de mettre ” son large savoir en termes de science et biotechnologies utiles” à la disposition des entreprises qui cherchent à surmonter des “défis technologiques critiques” (Whiting, 2020). Merck collabore fréquemment avec la Fondation Gates, y compris pour le développement de vaccins Covid-19 (Lardieri, 2020).

Big Pharma

En septembre 2019, un sondage Gallup annuel a indiqué que l’industrie de la restauration était la mieux classée et la plus appréciée des 25 industries régulièrement évaluées par le groupe de sondage (McCarthy, 2019). Malheureusement, moins d’un an plus tard, l’Independent Restaurant Coalition prévoyait la disparition permanente de jusqu’à 85 % des restaurants indépendants (Jiang, 2020). En revanche, l’industrie pharmaceutique est arrivée en “dernière place” dans le sondage de 2019, malgré les 9,6 milliards de dollars dépensés annuellement pour la publicité directe aux consommateurs et 20 milliards de dollars supplémentaires pour le marketing auprès des professionnels de la santé (McCarthy, 2019; Schwartz et Woloshin, 2019). Les États-Unis sont l’un des deux seuls pays au monde qui permet aux compagnies pharmaceutiques de commercialiser directement auprès des consommateurs et, pendant les années non électorales, environ 70 pour cent des revenus publicitaires des médias proviennent de l’industrie pharmaceutique (Solis, 2019).

Les antécédents de “fraude, corruption, poursuites judiciaires et scandales” de l’industrie pharmaceutique sont bien connus (Compton, n.d.), et nul autre que Bill Gates avait suggére que le public percevait Big Pharma comme étant “en quelque sorte égoïste et peu coopératif”; toutefois, M. Gates et le magazine Fortune proposent que la Covid-19 puisse offrir à l’industrie une occasion de “se racheter” (Leaf, 2020). Le décor avait peut-être été planté pour une année d’opportunités pour Big Pharma au mois de janvier, lorsque JPMorgan Chase avait tenu sa 38e conférence annuelle sur les soins de santé, sur invitation seulement. La presse économique décrit la conférence annuelle comme “l’un des plus grands événements de transaction en biotechnologies, donnant souvent le ton aux cycles de financement, aux partenariats et aux fusions et acquisitions” (Leuty, 2020). Ainsi, au moment même où le train du coronavirus démarrait, la conférence réunissait environ 20 000 investisseurs, banquiers d’affaires et dirigeants et entrepreneurs du développement pharmaceutique à San Francisco pour entendre les discours inauguraux des PDG de JPMorgan et GlaxoSmithKline et pour consolider les attentes d’une année forte pour la chimère biotechnologie-plus-pharmaceutique connue sous le nom de “biopharmaceutique” (JPMorgan, n.d.; Leuty, 2020; Lipschultz, 2020). En 2014, McKinsey & Company décrivait les opportunités d’investissement dans les produits biopharmaceutiques comme étant “grandes et en croissance trop rapide pour être ignorées”, avec un taux de croissance annuel plus du double de celui des produits pharmaceutiques conventionnels et une part de 20 % des revenus pharmaceutiques mondiaux (Otto et coll., 2014).

Quelques semaines après la conférence de JPMorgan — et bien avant tout décès de Covid-19 aux États-Unis — le département de la Santé et des Services sociaux (HHS) contribuait à faire en sorte qu’une part majeure des allocations en cas de pandémie soit dirigée vers la sphère biopharmaceutique et médicale. Le HHS publiait une déclaration (le 4 février) mettant les vaccins et toutes les contre-mesures médicales liées à la Covid-19 à l’abri de toute responsabilité légale (HHS, 2020a). Le 6 mars, environ une semaine après le premier décès par coronavirus signalé, le président Trump rendait le plan plus alléchant en signant le premier d’une série de plans de relance d’urgence, affectant 40 pour cent du stimulus de 8,3 milliards de dollars aux vaccins et médicaments selon des termes ouvertement dictés par l’industrie pharmaceutique (Karlin-Smith, 2020).

À la suite de la déclaration du HHS du 4 février qui dégage de la responsabilité légale, Bill et Melinda Gates se sont immédiatement engagés à verser 100 millions de dollars pour la recherche vaccinale et les traitements contre le coronavirus, suivis de 150 millions de dollars supplémentaires à la mi-avril (Fondation Bill & Melinda Gates, 2020; Voytko, 2020). Lorsque l’opération Warp Speed a suivi, rendant des milliards sans nombre disponibles pour la recherche et le développement de produits thérapeutiques et de vaccins aux frais des contribuables (voir le tableau 3), des dizaines d’entreprises biopharmaceutiques ont rejoint le combat (HHS, n.d.). Catherine Austin Fitts note qu’un système qui exempte de toute responsabilité tout ce qui est étiqueté comme “vaccin” équivaut à “une invitation ouverte à faire des milliards … notamment lorsque les réglementations et les lois gouvernementales peuvent être utilisées pour créer un marché garanti par le biais d’injonctions” (Fitts, 2020b). En outre, chaque fois que le Comité consultatif des CDC sur les pratiques de vaccination (ACIP) ajoute un vaccin donné au calendrier, c’est non seulement l’équivalent d’un “ticket en or” pour le fabricant du vaccin, mais bénéficie également directement au CDC, qui détient des dizaines de brevets liés aux vaccins et partage régulièrement des accords de licence avec les fabricants (Taylor, 2017; Children’s Health Defense, 2019).

À l’heure actuelle, on enregistre une lésion pour 39 vaccins administrés (2,6 %), ce qui entraîne souvent une “évolution désastreuse vers des maladies iatrogènes qui perturbent la vie” (Harvard Pilgrim Health Care, n.d.; Kennedy Jr., 2019; Kristen, 2019). Une étude des CDC publiée dans le JAMA en 2016 a indiqué qu’un jeune enfant sur cinq (19,5 %) de moins de cinq ans ayant été admis aux urgences pour des réactions liées aux médicaments souffrait de lésions provoquées par un vaccin (Shehab et coll., 2016). Les premiers résultats des essais cliniques et l’utilisation pour les vaccins Covid-19 d’une gamme de technologies expérimentales, jamais approuvées auparavant, suggèrent que des niveaux comparables (ou pires) de lésions pourraient suivre le déploiement des vaccins contre le coronavirus (Children’s Health Defense, 2020a, 2020c, 2020d, 2020e). Les vaccins Moderna et Pfizer, par exemple, comportent des molécules d’ARNm qui sont connues pour être « intrinsèquement instables et sujettes à la dégradation », avec une composante inflammatoire qui risque de provoquer des réactions immunitaires dangereuses (Feuerstein, Garde et Joseph, 2020; Jackson et coll., 2020; Wadhwa et coll., 2020). En supposant le même taux de blessures par vaccin de 2,6 p. 100, la vaccination prévue par l’opération Warp Speed d’environ 25 millions d’Américains par mois (Owermohle, 2020b) pourrait entraîner 3,9 millions de blessures au cours des six premiers mois seulement. (Étant donné que les principaux vaccins nécessiteront deux doses initiales et des rappels probables par la suite, ce chiffre pourrait même être une sous-estimation.) Si Bill Gates et d’autres technocrates réussissent dans leur souhait déclaré à fabriquer des milliards de doses de vaccin contre le coronavirus et à les “distribuer dans toutes les parties du monde” (Gates, 2020), l’ampleur des blessures risque d’être non seulement sans précédent, mais pourrait ouvrir une porte d’entrée lucrative et à long terme vers le marché plus large de médicaments afin de gérer les blessures (Kristen, 2019).

Tableau 3. L’argent des contribuables américains attribué à des sociétés pharmaceutiques et autres par le biais de l’opération Warp Speed* (mars-octobre 2020), en millions (M) ou en milliards (B)

*Note du HHS sur le financement de l’opération Warp Speed : “Le Congrès a dirigé près de 10 milliards de dollars vers cet effort par le biais d’un financement supplémentaire, y compris la Loi CARES. Le Congrès a également alloué d’autres fonds flexibles. Près de 10 milliards de dollars spécifiquement alloués dont plus de 6,5 milliards de dollars destinés au développement de contre-mesures par l’entremise de BARDA et 3 milliards de dollars pour la recherche labellisée NIH.

À la mi-octobre, 44 vaccins candidats étaient en évaluation clinique dans le monde et environ deux cents autres vaccins étaient en préparation (Agrawal et coll., 2020; Organisation mondiale de la Santé, 2020b). Fournissant une couverture non critique, prévisible, rendue possible par les enchevêtrements stratégiques entre l’industrie pharmaceutique et les médias, les scientifiques et les revues médicales, la presse fait savoir au public que les vaccins joueront “un rôle important dans la plupart des scénarios de réponse”, y compris ” de ‘sauver[ing] le monde’ dans les pires scénarios” et serviront de “police d’assurance contre les chocs sanitaires et économiques à répétition” (Agrawal et coll., 2020). Seule une poignée de journalistes ont attiré l’attention sur les profiteurs Big Pharma sur le dos de la pandémie, soulignant que “les initiés des entreprises qui développent des vaccins et des traitements expérimentaux … n’attendent pas que le travail soit achevé pour récupérer leur récompense” (Wallack, 2020).

Une article paru en octobre dans le Boston Globe cite l’exemple de Moderna (Wallack, 2020). Il a fallu à Moderna à peine trois semaines après le premier versement du financement de Bill Gates pour envoyer son premier lot de vaccin expérimental à son partenaire de recherche et de brevets, le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID), ce qui a conduit à une hausse immédiate du cours de l’action de 28 pour cent (Lee, 2020; Loftus, 2020). Début avril, le PDG de Moderna était devenu milliardaire du jour au lendemain; en octobre, il avait vendu près de 58 millions de dollars en actions, puis 2 millions de dollars à la mi-novembre, juste avant le dépôt prévu par l’entreprise de l’autorisation d’utilisation d’urgence du vaccin (Nagarajan, 2020; Tognini, 2020; Wallack, 2020). Pendant ce temps, le médecin-chef de Moderna a “systématiquement liquidé toutes ses actions de l’entreprise” — environ 70 millions de dollars — “dans une série de transactions pré-planifiées qui l’ont rendu environ 1 million de dollars plus riche chaque semaine” (Wallack, 2020). A ce jour, cette année, les initiés de l’entreprise ont vendu pour 309 millions de dollars d’actions contre moins de 2 millions de dollars en 2019, alimentant les soupçons qu’ils pourraient “minimiser les obstacles possibles pour booster le cours des actions — et augmenter leurs profits personnels” (Wallack, 2020). Moncef Slaoui, ancien membre du conseil d’administration de Moderna et ancien dirigeant de GlaxoSmithKline, qui dirige aujourd’hui l’opération Warp Speed (Rozsa & Spencer, 2020), fait également partie de ceux qui ont vendu des stock options Moderna.

Du point de vue de Moderna, le vaccin Covid-19 représente une ligne de sauvetage, sauvant l’entreprise d’un résultat fragile en raison de son incapacité antérieure à mettre un seul de ses produits sur le marché (Garde, 2017; Nathan-Kazis, 2020). D’autres sociétés biopharmaceutiques autrefois sur la sellette sont également prêtes à faire des profits records grâce au coronavirus (Webb et Diego, 2020). Caractérisant le modèle d’affaires des vaccins Covid-19 (et d’autres) comme un “excellent plan” — en particulier compte tenu de l’environnement sans risque garanti par le HHS — un porte-parole d’un groupe de surveillance a déclaré au Boston Globe : “Les contribuables couvrent les coûts d’investissement initiaux et assument tout inconvénient, tandis que leurs [biopharma’s] dirigeants actionnaires peuvent profiter du bon côté si leurs produits marchent et sont en train d’engranger des sommes obscènes tout au long du processus” (Wallack, 2020). Selon un professeur d’école de commerce, “vous annoncez un peu d’espoir positif au sujet d’un produit et le cours de votre action augmente”, même si “les chances que ce produit marche sont relativement faibles” (Wallack, 2020). En 2020, la société Vaxart a vu son cours de bourse passer de 27 cents à un sommet de 17,49 $ (Wallack, 2020).

Matt Taibbi (2020), journaliste pour Rolling Stone, décrit la Covid-19 comme “la vache à lait ultime”, une “escroquerie chargée de subventions” et une occasion légale d’ “arnaquer à grande échelle”, et cite un législateur qui admet que pendant que le public paie pour la recherche et la fabrication, “les profits seront privatisés”. Lors d’un article au mois d’août sur la façon dont le modèle d’affaires subventionné par le gouvernement a fonctionné pour le remdesivir, médicament de Gilead, Taibbi (2020) racontait: “Gilead, une société avec une capitalisation boursière de plus de 90 milliards de dollars, ce qui la rend plus grande que Goldman Sachs, développe un médicament antiviral avec l’aide de 99 millions de dollars en subventions du gouvernement américain. Bien que le médicament puisse coûter aussi peu que 10 $ par dose à produire, et est produit génériquement au Bangladesh à environ un cinquième du prix public, et coûte environ un tiers de moins en Europe qu’aux États-Unis, Gilead a fini par vendre des centaines de milliers de doses au niveau maximum concevable, c’est-à-dire, au prix des assurances privées américaines – ce qui, au passage, pourrait représenter environ 10 fois ce qu’il vaut, compte tenu de son impact médical réel”.

Toujours très présente pour faire du lobby au Capitole, l’industrie pharmaceutique a été plus généreuse que d’habitude avec ses dépenses politiques en 2020, faisant don de plus de 11 millions de dollars à des candidats individuels impliqués dans la politique des soins de santé et les comités d’action politique connexes (Facher, 2020a). Bien que les montants globaux représentent une misère pour les entreprises qui gagnent des dizaines de milliards par année, l’industrie pharma et ses groupes de pression reconnaissent que “de petites quantités de mitraille de la part de l’entreprise”, lorsqu’elles sont stratégiquement allouées, “peuvent avoir un impact significatif” (Facher, 2020b). Pfizer, deuxième plus grande société de médicaments et de biotechnologie au monde et quatrième producteur mondial de vaccins (Statista, n.d.; Hansen, 2020), a réalisé les plus conséquentes des dépenses politiques, jetant probablement les bases de son dépôt le 20 novembre en vue de l’autorisation d’utilisation d’urgence pour son vaccin contre le coronavirus (Chander, 2020; Children’s Health Defense, 2020d). Pfizer a également bénéficié des appuis répétés de la communauté financière et de porte-parole autoproclamés comme Bill Gates (Speights, 2020a, 2020b).

Le complexe militaire et de renseignement

Les vaccins traditionnels ont leur part de problèmes d’innocuité, mais le coronavirus et d’autres vaccins du XXIe siècle promettent de remettre en question l’intégrité corporelle et le consentement éclairé d’une manière entièrement nouvelle, en particulier compte tenu de leur forte dépendance à l’égard de diverses formes de nanotechnologie (Health and Environment Alliance, 2008; Li et coll., 2009; Chauhan et coll., 2020; Children’s Health Defense, 2020a). Bon nombre des technologies en cours de déploiement dans les vaccins Covid-19 et leurs systèmes d’administration proviennent de la sphère militaire ou bénéficient du financement de la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA). La DARPA dispose d’un Bureau des technologies biologiques depuis 2014 et, depuis l’émergence de la Covid-19, a spécifiquement orienté bon nombre de ses efforts liés aux pandémies vers la thérapeutique et les vaccins contre le coronavirus (Gallo, 2020). Loin d’être suspect, le rôle de l’armée a été célébré. Un rapport de BioCentury suggérait avec optimisme en mars qu’en tant qu’agence “spécialisée dans la transformation des fantasmes scientifiques en réalités”, la DARPA pourrait offrir les “meilleurs espoirs” de solutions biotechnologiques anti-Covid-19 en raison de sa volonté de poursuivre des “technologies à haut risque et à haut rendement”, de fixer des objectifs “défiant la sagesse populaire” et de poursuivre ses objectifs avec une précision au “laser” (Usdin, 2020).

L’une des principales technologies vaccinales incubées par la DARPA qui prend de l’importance à l’ère de la Covid-19 sont les vaccins à acide nucléique (ARNm et ADN) qui transforment le corps humain en son propre “bioréacteur” (Ghose, 2015; Usdin, 2020). Les vaccins utilisant l’ARNm (comme ceux de Moderna et Pfizer) — que les développeurs comparent à des “logiciels” (Garde, 2017) et les encensent pour leur “programmabilité” (Al-Wassiti, 2019) – ciblent le cytoplasme de la cellule et s’appuient sur des technologies d’administration telles que les nanoparticules lipidiques pour “assurer la stabilisation de l’ARNm dans des conditions physiologiques” (Wadhwa et al., 2020). Les vaccins à ADN (comme ceux d’Inovio) sont destinés à pénétrer jusqu’au noyau d’une cellule et présentent le risque d”intégration de l’ADN exogène dans le génome hôte, ce qui peut causer une mutagenèse sévère et induit de nouvelles maladies” (Zhang, Maruggi, Shan et Li, 2019). Décrivant les premiers doutes de la communauté scientifique au sujet des vaccins à l’acide nucléique — découlant de la possibilité que “beaucoup de choses” tournent mal — un gestionnaire de programme de la DARPA a récemment noté : “C’était quelque chose qui était beaucoup trop risqué pour des groupes comme les NIH à financer” (Usdin, 2020).

Mis à part les risques, la DARPA et les fabricants de vaccins sont attirés par l’un des principaux avantages des vaccins à l’acide nucléique : ils peuvent être développés beaucoup plus rapidement et à moindre coût. D’autres technologies lancées par l’armée sont également en vue avec les vaccins Covid-19. Il s’agit notamment de l’électroporation, qui applique une impulsion électrique à haute tension pour rendre les membranes cellulaires perméables à l’ADN étranger du vaccin (Inovio Pharmaceuticals, 2020); biocapteurs injectés par seringue qui permettent une surveillance continue sans fil des signes vitaux et de la chimie du corps (Peer, n.d.; Profusa, n.d.; Diego, 2020b; Tucker, 2020); et les détecteurs infrarouges à points quantiques qui font l’objet de discussions en tant qu’outil de surveillance de l’état vaccinal (Johnson, 2011; Trafton, 2019). La DARPA a également joué un rôle de premier plan dans le développement et le financement de technologies qui “brouillent les frontières entre les ordinateurs et la biologie”, comprenant les interfaces cerveau-machine et les dispositifs de neurosurveillance et de lecture mentale (CB Insights, 2019; Gand, 2019; Tullis, 2019).

Une partie des premiers financements de Moderna est venue de la DARPA, qui a accordé à l’entreprise 25 millions de dollars en 2013 pour développer la plate-forme à ARNm qui est devenue une caractéristique clé de son vaccin contre le coronavirus (Usdin, 2020). Parmi les autres bénéficiaires de la DARPA qui participent actuellement aux efforts de développement de vaccins ou de produits thérapeutiques anti-Covid-19 figurent AbCellera Biologics, CureVac, Inovio Pharmaceuticals, Regeneron Pharmaceuticals et Vir Biotechnology; parmi les partenaires d’AbCellera figurent des acteurs majeurs comme Pfizer et Gilead (Usdin, 2020).

L’implication du Pentagone dans les efforts liés au coronavirus va bien au-delà de la recherche financée par la DARPA. Le général quatre étoiles Gustave Perna est le chef d’exploitation de l’opération Warp Speed aux côtés du conseiller en chef Moncef Slaoui. Le général Perna, en charge du Commandement du matériel de l’armée américaine, supervise la chaîne d’approvisionnement mondiale de plus de 190 000 employés de l’armée américaine (HHS, 2020b). Pour la première fois, la distribution des vaccins contre le coronavirus est prévue comme une “coentreprise” entre les CDC et le Pentagone, ce dernier supervisant “toute la logistique pour amener les vaccins au bon endroit, au bon moment, dans le bon état” (Owermohle, 2020a). Lors d’une apparition à CBS “60 Minutes” début novembre, le général Perna a indiqué que l’opération Warp Speed avait déjà des doses de vaccin (encore non approuvé) et de seringues stockées et protégées par des gardes armés, et qu’elle avait l’intention de les faire sortir “dans les 24 heures” suivant l’approbation du vaccin et de les livrer “à tous les recoins du pays” (Martin, 2020).

Le Pentagone a indiqué que la participation du secteur privé pourrait être un élément clé de la stratégie de distribution, et le secteur privé se positionne pour participer. Merck, par exemple, teste la livraison de vaccins par drone en partenariat avec Volansi, Inc., une société qui fournit des services de drones “à la demande” aux militaires (Landi, 2020; Simmie, 2020). En juillet, le PDG de Merck a ouvert la voie à sa participation dans la logistique en décrivant la distribution des vaccins comme “un problème encore plus difficile” que “l’énigme scientifique de présenter un vaccin qui fonctionne” (Murray et Griffin, 2020).

En dehors de l’arène pharmaceutique, les transformations technologiques qui accélèrent le monde vers un contrôle plus centralisé révèlent également l’influence du secteur du renseignement militaire. Par exemple, Amazon Web Services a conclu des contrats de technologie de cloud avec la CIA depuis 2013, le contrat initial de 600 millions de dollars s’étant étendu aux 17 agences de renseignement (Konkel, 2014). En octobre 2019, le département de la Défense a attribué à Microsoft le contrat de technologie de cloud JEDI de 10 milliards de dollars, décision qu’Amazon a contestée sans succès devant les tribunaux (Sandler, 2020). Début 2020, l’US Navy a attribué un contrat de technologie de cloud à Leidos (Leidos, 2020).

La 5G, elle aussi, s’appuie en partie sur le spectre d’ondes millimétriques à haute portée précédemment utilisé presque entièrement par l’armée pour des armes de dispersion de foule “non létales” (Joint Intermediate Force Capabilities Office, n.d.). En octobre, le département de la Défense a annoncé qu’il dépenserait 600 millions de dollars pour tester des applications “à double usage” de la 5G afin d’améliorer les “capacités de pointe” de l’armée américaine, comprenant des applications telles que la réalité augmentée/virtuelle 5G, les entrepôts “intelligents” compatibles 5G et les technologies 5G “pour améliorer la létalité aérienne, spatiale et cyberspatiale” (U.S. Department of Defense, 2020).

La 5G et la technologie de cloud sont des éléments essentiels de la construction du Big Data et de l’IoT qui permettent la conversion de données individuelles en “nouveau pétrole” (Fitts, 2020a), et les deux ont explosé en 2020 (Howell, 2020; Klebnikov, 2020). Ces technologies sont essentielles aux “systèmes de transactions financières numériques contrôlés de manière centralisée” envisagés par les banquiers centraux, qui prévoient de s’appuyer sur des flux de données homogènes vers et depuis “chaque smartphone, chaque communauté et chaque maison sans exception” (Fitts, 2020a).

Discussion

Comme de plus en plus d’individus et d’organisations commencent à comprendre les agissements technocratiques et à regarder sous la surface simple et séduisante de la pandémie du coronavirus, il devrait devenir de plus en plus évident que les profiteurs de la pandémie n’ont pas les intérêts des gens à cœur. Dans The State of Our Currencies et d’autres articles liés à la pandémie, Catherine Austin Fitts (2020a, 2020b) souligne fortement l’importance d’accepter que ce qui se passe dans les secteurs financier, technologique, biopharmaceutique et du renseignement militaire est interconnecté. Il s’agit en partie de reconnaître que les vaccins contre le coronavirus qui dominent actuellement les unes des journaux représentent quelque chose de susceptible d’aller bien au-delà de la simple intervention sanitaire que les scientifiques et les fonctionnaires proposent actuellement comme une panacée. Au lieu de cela, les preuves suggèrent que les vaccins Covid-19 sont destinés à servir de cheval de Troie pour transporter des technologies invasives dans le cerveau et le corps des gens. Ces technologies pourraient inclure la nanotechnologie de l’interface cerveau-machine, les dispositifs de surveillance de l’identité numérique, une technologie qui peut être activée et désactivée à distance, et les puces compatibles avec la crypto-monnaie (Fitts, 2020b).

Selon Fitts (2020a, 2020b), ce type d’accès intime — réalisé “sans préavis, sans divulgation ou sans compensation” — représente le “dernier centimètre” d’intérêt pour les technocrates. Avec les technologies externes de contrôle des comportements (Max, 2020), un tel accès pourrait permettre d’atteindre plusieurs objectifs : (1) remplacer les monnaies par un système de transaction numérique, une identification numérique et une surveillance (un “système intégré de carte de crédit”); (2) la création d’un réseau mondial de contrôle qui relie la population au cloud du renseignement militaire; et (3) l’obtention d’un accès continu à des données individuelles précieuses 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 (Fitts, 2020b). Les pays d’Afrique de l’Ouest pilotent déjà une initiative de la Fondation Gates, de l’alliance vaccinale GAVI financée par Gates et de Mastercard qui “marque une nouvelle approche pour relier un système biométrique d’identité numérique, les dossiers de vaccination et un système de paiement en une seule plate-forme cohésive” (Diego, 2020a). Comme le résume Fitts (2020b), “tout comme Gates a installé un système d’exploitation dans nos ordinateurs, l’intention est maintenant d’installer un système d’exploitation dans notre corps et d’utiliser des ‘virus’ pour rendre obligatoire une installation initiale suivie de mises à jour régulières”. L’ “astuce”, telle que Fitts la décrit, est que l’utilisation de vaccins en tant que voie d’administration annule la responsabilité légale.

Il convient de noter que Bill Gates a annoncé qu’il quittait le conseil d’administration de Microsoft le 13 mars, le jour même où le président Trump avait déclaré la pandémie une urgence nationale (Haselton et Novet, 2020). Le même mois, le Pentagone a réaffirmé son intention que le contrat de technologie de cloud JEDI aille à Microsoft (Rash, 2020; Dim., 2020). En se mettant à l’écart de la survenue de conflits d’intérêts du fait des engagements du Département de la Défense avec Microsoft et du rôle ultérieur du Pentagone dans l’opération Warp Speed, M. Gates a ainsi plus de liberté pour faire le tour et commencer à promouvoir la vaccination mondiale et les certificats numériques (Haggith, 2020). Gates a moins réussi à détourner l’attention d’autres conflits d’intérêts potentiels. Un exposé de The Nation (ironiquement également publié en mars) a montré que la Fondation Gates donne des milliards aux sociétés dans lesquelles la fondation détient des actions et des obligations – y compris toutes les grandes sociétés pharmaceutiques – créant un “fatras de conflits d’intérêts” (Schwab, 2020). Il y a une douzaine d’années, au moment de la crise financière de 2007-2008, le Los Angeles Times décrivait les nombreuses participations de la Fondation Gates dans un certain nombre d’entreprises notoirement “destructrices ou contraires à l’éthique” (Piller et coll., 2007).

M. Gates n’est pas le seul parti à promouvoir vigoureusement les identifications numériques et le suivi financier “sans échappatoire” (commercialisé sous le couvert bienveillant de “l’inclusion financière”). En octobre, Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a évoqué “un monde dans lequel le numérique est la manière dont les transactions financières ont lieu” et a clairement indiqué qu’elle considère les pièces d’identité numériques universelles comme une exigence non négociable pour aller dans la “bonne direction” (Fonds monétaire international, 2020). Georgieva a, non sans se réjouir, décrit la Covid-19 comme une “pandémie qui n’arrive qu’une fois dans une vie” (Bello, 2020).

Les remarques de Mme Georgieva devraient être examinées dans le contexte d’une proposition de la Chambre des représentants des États-Unis visant à accorder au FMI 3 000 milliards de dollars américains “sans condition” en tant qu'”aide de secours au coronavirus” (Huessy, 2020; Roberts, 2020). Un don de cette ampleur financé par les contribuables américains serait sans précédent et augmenterait les ressources de prêt du FMI (appelées droits de tirage spéciaux ou DTS) jusqu’à 10 fois (Roberts, 2020). Les événements de 2020 (y compris le piège de la dette mondiale et les pénuries alimentaires réelles ou potentielles) et les antécédents d’intimidation du FMI (Bello, 2020) suggèrent que le FMI pourrait alors utiliser les 3 000 milliards de dollars comme une arme, pressant fortement les pays pour accepter une série de mesures indésirables telles que les pièces d’identité numériques, la vaccination forcée, et éventuellement (comme le prévoit le Forum économique mondial), l’abandon de la propriété privée (Forum économique mondial). , 2016). Un pas dans cette direction générale a été entrepris par le FMI qui a fortement salué le leadership de l’Inde dans les systèmes d’identification biométrique. Il célèbre l’ “administration de prestations sociales par le biais de paiements électroniques directs aux titulaires de comptes bancaires éligibles”, mais passe sous silence la vulnérabilité des systèmes aux “accès non autorisés” et les atteintes à la protection des données qui sont déjà endémiques (Jha, 2018).

Bien que les perspectives actuelles pour les citoyens ordinaires semblent certainement difficiles, rien n’est acquis. Des manifestations de grande ampleur contre la restriction des droits civiques ont eu lieu et se poursuivent dans de nombreux pays, notamment en Allemagne (Depuydt, 2020). La Déclaration de Great Barrington — une déclaration élaborée par des scientifiques de la santé publique de Harvard, Stanford et Oxford — a recueilli les signatures de plus de 12 000 scientifiques, de plus de 35 000 médecins et de près de 639 000 citoyens du monde entier, tous préoccupés par “les effets néfastes des politiques Covid-19” (Kulldorff et coll., 2020). De même, un appel rédigé en mai par Monseigneur Carlo Maria Viganò, ancien nonce apostolique aux États-Unis, a recueilli 40 000 signatures en quelques jours, les signataires (chefs religieux, médecins, journalistes, avocats et autres professionnels) cherchant tous à attirer l’attention sur les menaces à la souveraineté et à la liberté que les mesures coercitives liées à la pandémie ont déclenchées (Tosatti, 2020). Mgr Viganò a également énoncé de sévères critiques à l’endroit de la Grande Réinitialisation, décrivant ses architectes comme « “une élite mondiale qui veut maîtriser toute l’humanité, imposant des mesures coercives [and a health dictatorship] pour limiter drastiquement les libertés individuelles et celles de populations entières” (Viganò, 2020).

L’un des signataires de l’appel de l’archevêque Viganò est l’avocat Robert F. Kennedy Jr., fondateur et conseiller juridique en chef de Children’s Health Defense, une organisation vouée à mettre fin aux épidémies infantiles qui s’efforce d’éliminer les expositions nocives, en pointant du doigt les responsables et en établissant des garanties plus solides. Fin octobre, Kennedy a enregistré un message vidéo de 19 minutes destiné aux peuples du monde entier, décrivant le “coup d’État du Big Data, des grandes entreprises de télécommunications, de la grande technologie, des grandes compagnies pétrolières et chimiques et du cartel mondial de la santé publique” (Kennedy Jr., 2020). Pour conclure son discours, Kennedy a également indiqué que les citoyens qui souhaitent maintenir leurs libertés ne peuvent pas se permettre de rester complaisants: “Vous êtes sur les lignes de front de la bataille la plus importante de l’histoire, et c’est la bataille pour sauver la démocratie, la délivrance, la liberté humaine, la dignité humaine de ce cartel totalitaire qui tente de nous voler simultanément, dans chaque nation du monde, les droits avec lesquels chaque être humain naît”.

Références

Agrawal, G., Conway, M., Heller, J., Sabow, A., et Tolub, G. (2020, 29 juillet). On marche sur des braises: Vont les vaccins COVID-19 “sauver le monde”? McKinsey & Company. https://www.mckinsey.com/industries/pharmaceuticals-and-medical-products/our-insights/on-pins-and-needles-will-covid-19-vaccines-save-the-world

Al-Wassiti, H. (2019, 10 décembre). Thérapie par ARNm : une nouvelle forme de médecine génique. The Startup. https://medium.com/swlh/mrna-therapy-a-new-form-of-gene-medicine-5d859dadd1e

Alcorn, C. (2020, 17 septembre). La fortune des milliardaires américains a grimpé en flèche de 845 milliards de dollars depuis mars. CNN Business. https://www.cnn.com/2020/09/17/business/us-billionaire-wealth-increase-pandemic/index.html

Americans for Tax Fairness. (2020, 16 juillet). Les gains de richesse des milliardaires pendant la pandémie ont dépassé 700 milliards de dollars. https://americansfortaxfairness.org/issue/billionaires-pandemic-wealth-gains-burst-700b/

Andriotis, A. (2020, 20 septembre). Pas d’emploi, beaucoup de dettes: Covid bouleverse les finances familiales de la classe moyenne. Le Wall Street Journal. https://archive.is/mZAme

Atlantic.Net. (2018, 10 janvier). Comment le cloud permet-il l’intelligence artificielle ? https://www.atlantic.net/hipaa-compliant-cloud-hosting-services/cloud-enabling-artificial-intelligence/

Ausick, P. (2020, 13 février). Les départs des PDG démarrent en 2020 à un rythme record. Business Insider. https://markets.businessinsider.com/news/stocks/ceo-departures-begin-2020-at-record-pace-1028903688

Bajpai, P. (2020, 26 août). Microsoft et la 5G : Comment MSFT ouvre la voie à son avenir. Nasdaq. https://www.nasdaq.com/articles/microsoft-and-5g%3A-how-msft-is-paving-the-way-for-its-future-2020-08-26

Baldor, L.C., & Burns, R. (2020, 27 septembre). Les suicides militaires ont augmenté jusqu’à 20 % à l’époque de la COVID. AP News. https://apnews.com/article/virus-outbreak-air-force-stress-archive-army-2be5e2d741c1798fad3f79ca2f2c14dd

Banque des règlements internationaux. (2019, 18 octobre). Étude de l’impact des stablecoins mondiaux. groupe de travail du G7 sur les stablecoins. https://www.bis.org/cpmi/publ/d187.pdf

Barnett, G. D. (2020, 19 octobre). Quelqu’un a t-il remarqué que les milliardaires du monde pendant la fraude Covid deviennent de plus en plus riches alors que tout le reste du monde est confronté à la pauvreté? LewRockwell.com. https://www.lewrockwell.com/2020/10/gary-d-barnett/has-anyone-noticed-that-the-worlds-billionaires-during-the-covid-fraud-are-getting-richer-while-everyone-else-is-facing-poverty/

Bartsch, E., Boivin, J., Fischer, S., & Hildebrand, P. (2019, août). Faire face au prochain ralentissement : De la politique monétaire non conventionnelle à une coordination des politiques sans précédent. BlackRock Investment Institute. https://www.blackrock.com/corporate/literature/whitepaper/bii-macro-perspectives-august-2019.pdf

Bello, W. (2020, 14 octobre). Comment le FMI et la Banque mondiale ont transformé une pandémie en un coup de relations publiques. Contrepunch. https://www.counterpunch.org/2020/10/14/how-the-imf-and-world-bank-turned-a-pandemic-into-a-public-relations-stunt/

Beres, D. (2020, 14 octobre). Au-delà de la viande : Êtes-vous prêt pour le saumon cultivé en laboratoire? Big Think. https://bigthink.com/technology-innovation/lab-grown-fish?rebelltitem=1#rebelltitem1

Fondation Bill & Melinda Gates. (2020, 15 avril). La Fondation Bill & Melinda Gates élargit son engagement envers la réponse mondiale face à la Covid-19, appelle à une collaboration internationale pour protéger les gens partout dans le monde contre le [Press Release] virus. https://www.gatesfoundation.org/Media-Center/Press-Releases/2020/04/Gates-Foundation-Expands-Commitment-to-COVID-19-Response-Calls-for-International-Collaboration

Boteler, C. (2017, 4 décembre). Innovateur de l’année : Tesla. Smart Cities Dive. https://www.smartcitiesdive.com/news/innovator-of-the-year-tesla/510173/

Boyle, A. (2019, 29 octobre). Bill Gates soutient Pivotal Commware qui collecte 10 millions de dollars alors qu’il il augmente le matériel 5G. GeekWire. https://www.geekwire.com/2019/pivotal-commware-reels-10m-financing-ramps-5g-wireless-antennas/

Bueno-Notivol, J., Gracia-García, P., Olaya, B., Lasheras, I., López-Antón, R., et Santabárbara, J. (2020). Prévalence de la dépression pendant l’épidémie de la COVID-19 : méta-analyse d’études communautaires. International Journal of Clinical and Health Psychology, 2020 31 août. doi: 10.1016/j.ijchp.2020.07.007

Burris, B. H. (1989). Organisation technocratique et contrôle. Organization Studies, 10(1), 1-22. https://doi.org/10.1177/017084068901000101

Castor, R. (2020, 29 août). Les habitants de Pensacola continuent de lutter contre la technologie 5G. WEAR TV. https://weartv.com/news/local/pensacola-residents-continue-fight-against-5g-technology

CB Insights. (2019, 28 janvier). 21 startups neurotech à surveiller : interfaces cerveau-machine, implantables et neuroprothèses. https://www.cbinsights.com/research/neurotech-startups-to-watch/

Centre de sécurité sanitaire. (n.d.). Evénement 201. École de santé publique Johns Hopkins Bloomberg. https://centerforhealthsecurity.org/event201/

ChallengerGray. (2020, 12 février). Rapport sur les changements des PDG en janvier 2020 : 219 quittent leur poste, plusieurs nouveaux PDG viennent de l’extérieur de l’entreprise. Challenger, Gray & Christmas, Inc. https://www.challengergray.com/press/press-releases/2020-january-ceo-turnover-report-219-leave-their-posts-more-new-ceos-come

Chander, V. (2020, 20 novembre). Pfizer dépose une demande de vaccin COVID-19 à la FDA des États-Unis. Reuters. https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-vaccines-pfizer/pfizer-is-first-to-apply-for-u-s-emergency-use-for-covid-19-vaccine-idUSKBN2801BT

Chauhan, G., Madou, M. J., Kalra, S., Chopra, V., Ghosh, D., et Martinez-Chapa, S. O. (2020). Nanotechnologie pour la COVID-19 : Thérapeutique et recherche vaccinale. ACS Nano. doi: 10.1021/acsnano.0c04006

Children’s Health Defense. (2019, avril). Les conflits d’intérêts minent la santé des enfants [eBook] . https://childrenshealthdefense.org/ebook-sign-up-conflicts-of-interest/

Children’s Health Defense. (2020a, 7 mai). COVID-19 : le fer de lance du déploiement d’une “nouvelle ère de vaccins génétiquement modifiés à haut risque. https://childrenshealthdefense.org/news/vaccine-safety/covid-19-the-spearpoint-for-rolling-out-a-new-era-of-high-risk-genetically-engineered-vaccines/

Children’s Health Defense. (2020b, 21 mai). Une chronologie —la pandémie et l’érosion des libertés ont été en gestation pendant des décennies. https://childrenshealthdefense.org/news/a-timeline-pandemic-and-erosion-of-freedoms-have-been-decades-in-the-making/

Children’s Health Defense. (2020c, 1er septembre). RFK, Jr. et CHD agissent en raison d’inquiétudes en matière d’innocuité au sujet du vaccin COVID de Moderna. https://childrenshealthdefense.org/news/rfk-jr-and-chd-take-action-on-safety-concerns-over-modernas-covid-vaccine/

Children’s Health Defense. (2020d, 22 octobre). La FDA permet à Pfizer de tester le vaccin expérimental COVID-19 sur des enfants américains. https://childrenshealthdefense.org/defender/fda-pfizer-experimental-covid-vaccine-children/

Children’s Health Defense. (2020e, 17 novembre). Les médias exagèrent le vaccin COVID Moderna, minimisent les risques. https://childrenshealthdefense.org/defender/media-hypes-modernas-covid-vaccine-downplays-risks/

Clifford, T. (2020, 4 juin). Jim Cramer : La pandémie a mené à “l’un des plus grands transferts de richesse de l’histoire”. CNBC. https://www.cnbc.com/2020/06/04/cramer-the-pandemic-led-to-a-great-wealth-transfer.html

Collins, C., Ocampo, O., et Paslaski, S. (2020, 23 avril). Paradis des Milliardaires 2020: Manne de richesse, impôts inexistents, et profiteurs de pandémie. Washington, DC : Institute for Policy Studies. https://ips-dc.org/wp-content/uploads/2020/04/Billionaire-Bonanza-2020.pdf

Community FoodBank du New Jersey. (2020, 30 septembre). Impact de la COVID-19 sur l’insécurité alimentaire au New Jersey. Hillside, NJ: CFBNJ. https://cfbnj.org/covidimpact/

Compton, K. (n.d.). Grands fabricants de médicaments et de dispositifs médicaux. Drugwatch. https://www.drugwatch.com/manufacturers/

da Costa, P. N. (2020, 30 septembre). Ces graphiques choquants montrent à quel point les milliardaires se sont enrichis depuis la Covid. Forbes. https://www.forbes.com/sites/pedrodacosta/2020/09/30/these-shocking-charts-show-just-how-much-richer-billionares-have-gotten-since-covid/#6f603e055438

David, M. F. (2020, 30 septembre). JPMorgan constate que plus de 500 travailleurs ont obtenu des fonds de secours américains contre le virus. Bloomberg. https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-09-30/jpmorgan-finds-more-than-500-workers-got-u-s-virus-relief-funds

Depuydt, S. (2020, 10 septembre). Que s’est-il réellement passé à Berlin ? Senta Depuydt du CHD était là. Children’s Health Defense. https://childrenshealthdefense.org/advocacy-policy/what-really-happened-in-berlin-chds-senta-depuydt-was-there/

Diego, R. (2020a, 10 juillet). l’Afrique va devenir un terrain d’essai pour le système de dossier vaccinal et de paiement “Trust Stamp”. MintPress. https://www.mintpressnews.com/africa-trust-stamp-covid-19-vaccine-record-payment-system/269346/

Diego, R. (2020b, 17 septembre). Une biopuce implantable financée par la DARPA pour détecter la COVID-19 pourrait atteindre les marchés d’ici 2021. MintPress. https://www.mintpressnews.com/darpa-covid-19-vaccine-implant-mrna/271287/

Divine, J. (2020a, 7 juillet). 10 des meilleures actions technologiques à acheter pour 2020. U.S. News. https://money.usnews.com/investing/stock-market-news/slideshows/best-tech-stocks-to-buy-this-year

Divine, J. (2020b, 10 septembre). 10 des meilleures actions à acheter pour 2020: Facebook. U.S. News.https://money.usnews.com/investing/stock-market-news/slideshows/best-stocks-to-buy-this-year?slide=9

Dubey, M. J., Ghosh, R., Chatterjee, S., Biswas, P., Chatterjee, S., et Dubey, S. (2020). COVID-19 et la dépendance. Diabetes & Metabolic Syndrome, 14(5), 817-823. doi: 10.1016/j.dsx.2020.06.008

Ettman, C. K., Abdalla, S.M., Cohen, G. H., Sampson, L., Vivier, P.M., et Galea, S. (2020). Prévalence des symptômes de dépression chez les adultes américains avant et pendant la pandémie COVID-19. JAMA Network Open, 3(9), e2019686. doi: 10.1001/jamanetworkopen.2020.19686

Facher, L. (2020a, 10 août). Pharma inonde d’argent le congrès, pendant les fabricants de médicaments sont en competition pour lutter contre le coronavirus. STAT. https://www.statnews.com/feature/prescription-politics/prescription-politics/

Facher, L. (2020b, 15 octobre). Un examen unique en son genre montre à quel point les entreprises pharmaceutiques inondent d’argent les campagnes au niveau des États. STAT. https://www.statnews.com/feature/prescription-politics/state-level-examination/

Conseil consultatif fédéral sur les normes comptables. (2020, 4 octobre). Déclaration des normes fédérales de comptabilité financière 56 : Activités classifiées. FASAB Handbook, Version 18 (06/19). Extrait le 26 septembre 2020 de http://files.fasab.gov/pdffiles/handbook_sffas_56.pdf

Feeding America. (n.d.). Le coronavirus est la tempête parfaite pour nos voisins qui luttent pour joindre les deux bouts. Extrait le 14 septembre 2020 de https://www.feedingamerica.org/take-action/coronavirus

Feiner, L. (2019, 22 juillet). Microsoft investit 1 milliard de dollars dans un projet d’intelligence artificielle co-fondé par Elon Musk. CNBC. https://www.cnbc.com/2019/07/22/microsoft-invests-1-billion-in-elon-musks-openai.html

Ferri, M., & Lurie, J. (2018, 29 décembre). Déclaration 56 FASAB : Comprendre les nouvelles échappatoires du gouvernement en matière de comptabilité financière. The Solari Report. https://constitution.solari.com/fasab-statement-56-understanding-new-government-financial-accounting-loopholes/

Feuerstein, A., Garde, D., & Joseph, A. (2020, 16 novembre). Avec des données solides sur deux vaccins Covid-19, nous avons plus de réponses sur lae chemin à parcourir — et des questions aussi. STAT. https://www.statnews.com/2020/11/16/with-strong-data-on-two-covid-19-vaccines-we-have-more-answers-about-the-road-ahead-and-questions-too/

Fitts, C. A. (2019). ESG tournera-t-il le bouton rouge côté vert ? The Solari Report. https://esg.solari.com/will-esg-turn-the-red-button-green/

Fitts, C. A. (2020a). L’état de nos monnaies : la fin de l’argent. The Solari Report. https://currency.solari.com/

Fitts, C. A. (2020b, 27 mai). La fraude de l’injection – Ce n’est pas un vaccin. The Solari Report. https://home.solari.com/deep-state-tactics-101-the-covid-injection-fraud-its-not-a-vaccine/

Forster, V. (2020, 11 février). Le coronavirus obtient un nouveau nom: COVID-19. Voici pourquoi c’est important. Forbes. https://www.forbes.com/sites/victoriaforster/2020/02/11/coronavirus-gets-a-new-name-covid-19-heres-why-renaming-it-is-important/#7e322364548e

Galanakis, C.M. (2020). Les systèmes alimentaires à l’ère de la crise pandémique du coronavirus (COVID-19). Foods, 9(4): 523. doi: 10.3390/foods9040523

Gallo, M. (2020, 30 juin). Programmes liés à la pandémie de la DARPA. Congressional Research Service. https://crsreports.congress.gov/product/pdf/IN/IN11446

Ganann, R., Ciliska, D., et Thomas, H. (2010). Accélérer les revues systématiques : méthodes et implications des examens rapides. Implementation Science, 5, 56. tél. : 10.1186/1748-5908-5-56

Garde, D. (2017, 10 janvier). Moderna, richement financée, se trouve face à des problèmes de sécurité dans sa tentative audacieuse de révolutionner la médecine. STAT. https://www.statnews.com/2017/01/10/moderna-trouble-mrna/

Gates, B. (2020, 30 avril). Ce que vous devez savoir sur le vaccin COVID-19. GatesNotes. https://www.gatesnotes.com/Health/What-you-need-to-know-about-the-COVID-19-vaccine

Gand, E. (2019, 23 mai). Le gouvernement est sérieux au sujet de la création d’armes contrôlées par l’esprit. Live Science. https://www.livescience.com/65546-darpa-mind-controlled-weapons.html

Ghose, T. (2015, 11 septembre). La DARPA développe des bio-usines humaines pour brasser des vaccins vitaux. Live Science. https://www.livescience.com/52150-humans-become-vaccine-factories.html

Glaser, A. (2020, 8 juillet). Des milliers de contrats mettent en lumière les liens silencieux entre Big Tech et l’armée américaine. NBC News. https://www.nbcnews.com/tech/tech-news/thousands-contracts-highlight-quiet-ties-between-big-tech-u-s-n1233171

Gohd, C. (2017, 13 novembre). Bill Gates vient d’acheter une énorme quantité de terrain pour construire sa propre “ville intelligente”. Futurism. https://futurism.com/bill-gates-smart-city-arizona

Goodwin, J. (2020, 28 septembre). Elon Musk critique OpenAI qui octroie exclusivement des licences GPT-3 à Microsoft. The Mercury News. https://www.mercurynews.com/2020/09/28/elon-musk-criticizes-openai-exclusively-licensing-gpt-3-to-microsoft/

Gyarmathy, K. (2020, 26 mars). Guide complet des statistiques de l’IoT que vous devez connaître en 2020. vXchnge. https://www.vxchnge.com/blog/iot-statistics

Haggith, D. (2020, 7 mai). Société sans argent 2020: Bill Gates devient viral sur l’identification numérique et la monnaie numérique. The Daily Coin. https://thedailycoin.org/2020/05/07/cashless-society-2020-bill-gates-goes-viral-on-digital-id-and-digital-currency/

Handley, J.B. (2020, 28 juillet). Folie du confinement 3.0: C’est fini. https://jbhandleyblog.com/home/2020/7/27/lockdownlunacythree

Hansen, P. (2020, 13 mai). Ce sont les plus grandes sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques au monde. Forbes. https://www.forbes.com/sites/sarahhansen/2020/05/13/these-are-the-worlds-largest-drug-and-biotech-companies/#1446b50d2d72

Harvard Pilgrim Health Care, Inc. (n.d.). Soutien électronique à la santé publique — Vaccine Adverse Event Reporting System (ESP:VAERS). Rapport soumis à l’Agence pour la recherche et la qualité des soins de santé (AHRQ) par Lazarus, R., & Klompas, M. Dates inclusives: 12/01/07-09/30/10. https://digital.ahrq.gov/ahrq-funded-projects/electronic-support-public-health-vaccine-adverse-event-reporting-system

Haselton, T., & Novet, J. (2020, 13 mars). Bill Gates quitte le conseil d’administration de Microsoft. CNBC. https://www.cnbc.com/2020/03/13/bill-gates-leaves-microsoft-board.html

Health and Environment Alliance. (2008, avril). Nanotechnologie et risques pour la santé. Bruxelles, Belgique: HEAL. https://www.env-health.org/IMG/pdf/17-_NANOTECHNOLOGY_AND_HEALTH_RISKS.pdf

Helms, K. (2019, 20 juillet). Le G7 s’accorde sur un plan d’action en cryptomonnaie stimulé par la Libra de Facebook. Bitcoin.com. https://news.bitcoin.com/g7-agrees-cryptocurrency-action-plan-facebooks-libra/

HHS. (n.d.). Fiche d’information : Explication de l’opération Warp Speed. Département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis. Extrait le 25 octobre 2020 de https://www.hhs.gov/coronavirus/explaining-operation-warp-speed/index.html

HHS. (2020a, 4 février). Déclaration en vertu de la Loi sur l’état de préparation du public et la préparation aux situations d’urgence pour les contre-mesures médicales contre la Covid-19. Département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis. Federal Register, 85(52), 15198-15203. https://www.law360.com/articles/1253029/attachments/0

HHS. (2020b, 15 mai). L’administration Trump annonce un cadre et un leadership pour l’ “Operation Warp [Press Release] Speed”. Département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis. https://www.hhs.gov/about/news/2020/05/15/trump-administration-announces-framework-and-leadership-for-operation-warp-speed.html

Hollyfield, A. (2020, 21 mai). Les suicides sont à la hausse lors du confinement, déclarent des professionnels de santé de Bay Area. ABC News. https://abc7news.com/suicide-covid-19-coronavirus-rates-during-pandemic-death-by/6201962/

Howell, E. (2020). La 5G continue de se déployer sur Terre et dans l’espace pendant une turbulente année 2020, promettant un portable plus rapide pour les personnes coincées à la maison. Space. https://www.space.com/5G-space-internet-rollout-in-2020

Huessy, P. (2020, 8 septembre). Les démocrates ont essayé de donner des milliards à l’Iran, à la Russie et à la Chine communiste. The National Interest. https://nationalinterest.org/feature/democrats-tried-give-billions-iran-russia-and-communist-china-168552

Inovio Pharmaceuticals. (2020, 23 juin). INOVIO reçoit un contrat de 71 millions de dollars du Département américain de la Défense pour intensifier la fabrication de CELLECTRA® dispositif intelligent 3PSP et l’achat de CELLECTRA® 2000 pour le vaccin COVID-19 à ADN [Press Release] . https://www.prnewswire.com/news-releases/inovio-receives-71-million-contract-from-us-department-of-defense-to-scale-up-manufacture-of-cellectra-3psp-smart-device-and-procurement-of-cellectra-2000-for-covid-19-dna-vaccine-301081866.html

Fonds monétaire international. (2020, 19 octobre). Paiement transfrontalier , une vision pour l’avenir [Video] . Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=mVmKN4DSu3g

Jackson, N. A.C., Kester, K. E., Casimiro, D., Gurunathan, S., et DeRosa, F. (2020). La promesse des vaccins à ARNm : une perspective biotechnologique et industrielle. NPJ Vaccines, 5, 11. tél. : 10.1038/s41541-020-0159-8

Jha, L. K. (2018, 13 avril). Prenez des mesures pour assurer la confidentialité dans les projets d’identification biométrique, dit le FMI à l’Inde. The Wire. https://thewire.in/government/take-steps-to-ensure-privacy-in-biometric-id-projects-imf-tells-india

Jiang, I. (2020, 14 juin). Selon l’Independent Restaurant Coalition, 85 % des restaurants indépendants pourraient cesser leurs activités d’ici la fin de 2020. Business Insider. https://www.businessinsider.com/85-of-independent-restaurants-could-permanently-close-in-2020-report-2020-6?op=1

Johnson, D. (2011, 18 août). Les matériaux infrarouges à point quantique obtiennent le contrat DARPA. IEEE Spectrum. https://spectrum.ieee.org/nanoclast/semiconductors/nanotechnology/quantum-dotbased-infrared-materials-gets-darpa-contract

Joint Intermediate Force Capabilities Office. (n.d.). Active Denial System FAQs. https://jnlwp.defense.gov/About/Frequently-Asked-Questions/Active-Denial-System-FAQs/

JPMorgan. (n.d.). 38e Conférence annuelle sur la santé J.P. Morgan. https://www.jpmorgan.com/solutions/cib/insights/healthcare-conference

Kampf-Lassin, M. (2020, 6 mai). La réponse des États-Unis à la Covid-19 a donné de la richesse aux riches. In These Times. https://inthesetimes.com/article/covid-19-coronavirus-wealthy-corporate-welfare

Karlin-Smith, P. (2020, 5 mars). Comment l’industrie pharmaceutique a mis la main sur le coronavirus. Politico. https://www.politico.com/news/2020/03/05/coronavirus-drug-industry-prices-122412

Kennedy, Jr., R. F. (2019, 10 octobre). Ratio des lésions vaccinales : un vaccin pour 39 vaccins administrés. Children’s Health Defense. https://childrenshealthdefense.org/news/vaccine-injuries-ratio-one-for-every-39-vaccines-administered/

Kennedy, Jr., R. F. (2020, 26 octobre). Un message international d’espoir pour l’humanité de RFK, Jr. The Defender: Children’s Health Defense News & Views. https://childrenshealthdefense.org/defender/message-of-hope-for-humanity/

Kerr, D. (2016, 19 février). Nourriture cultivée en laboratoire : C’est ce qu’il y a pour le dîner! CNET. https://www.cnet.com/news/lab-grown-meat-in-vitro-meat-sergey-brin-bill-gates-climate-change-cultured-beef/

Klebnikov, P. (2020, 23 juillet). 5 grands chiffres qui montrent la croissance explosive d’Amazon pendant la pandémie de coronavirus. Forbes. https://www.forbes.com/sites/sergeiklebnikov/2020/07/23/5-big-numbers-that-show-amazons-explosive-growth-during-the-coronavirus-pandemic/#814bb5b41376

Chevalier, W. (2020, 18 août). La Maison Blanche annonce un plan pour accélérer le déploiement de la 5G. Wired. https://www.wired.com/story/white-house-plan-speed-rollout-5g/

Konkel, F. (2014, 17 juillet). Les détails sur l’accord de la CIA avec Amazon. The Atlantic. https://www.theatlantic.com/technology/archive/2014/07/the-details-about-the-cias-deal-with-amazon/374632/

Kosoff, M. (2017, 23 août). Bill Gates et Richard Branson investissent dans un nouveau type mystérieux de viande. Vanity Fair. https://www.vanityfair.com/news/2017/08/bill-gates-and-richard-branson-are-investing-in-a-mysterious-new-kind-of-meat

Kristen, K. (2019, 29 mars). Vaccins : Médicaments passerelle par conception. Children’s Health Defense. https://childrenshealthdefense.org/news/vaccines-gateway-drugs-by-design/

Kristen, K. (2020, 20 août). La réponse anti-Covid n’est que dépense, aucun avantage. Children’s Health Defense. https://childrenshealthdefense.org/news/covid-response-is-all-cost-no-benefit/

Kulldorff, M., Gupta, S., et Battacharya, J. (4 octobre 2020). Déclaration de Great Barrington. https://gbdeclaration.org/

Lagarde, C. (2020, 9 avril). Comment la BCE aide les entreprises et les ménages. Banque centrale européenne. https://www.ecb.europa.eu/press/blog/date/2020/html/ecb.blog200409~3aa2815720.en.html?utm_source=cl_twitter&utm_medium=social&utm_campaign=200409_cl_blog

Landi, H. (2020, 20 octobre). Merck teste la livraison par drone pour les vaccins en Caroline du Nord. Fierce Healthcare. https://www.fiercehealthcare.com/tech/merck-teams-up-volansi-to-test-drones-for-vaccine-delivery-north-carolina

Lane, S. (2020, 20 mars). Quatre sénateurs ont vendu des actions avant que la menace du coronavirus n’effondre le marché. The Hill. https://thehill.com/homenews/senate/488593-four-senators-sold-stocks-before-coronavirus-threat-crashed-market

Lardieri, A. (2020, 30 septembre). Fondation Gates, les compagnies pharmaceutiques se joignent pour faire progresser les vaccins contre le coronavirus. U.S. News. https://www.usnews.com/news/health-news/articles/2020-09-30/gates-foundation-pharmaceutical-companies-join-to-advance-coronavirus-vaccines

Lederer, E.M. (2020, 16 novembre). “Famines aux proportions bibliques” redoutées en 2021 sur fond de pandémie Covid-19, met en garde l’agence alimentaire des Nations unies. ABC. https://6abc.com/hunger-2021-famines-of-biblical-proportions/7984522/

Leaf, C. (2020, 21 septembre). “Le monde entier se rassemble”: Comment la course au vaccin COVID révolutionne Big pharma. Fortune. https://fortune.com/longform/covid-vaccine-big-pharma-drugmakers-coronavirus-pharmaceutical-industry/

Lee, J. (2020, 25 février). L’action de Moderna augmente alors qu’elle expédie le premier lot de son candidat vaccin COVID-19. MarketWatch. https://www.marketwatch.com/story/modernas-stock-rises-as-it-ships-the-first-batch-of-its-covid-19-vaccine-candidate-2020-02-25

Leidos. (2020, 6 février). U.S. Navy attribue à Leidos le contrat Next Generation Enterprise Network [Press Release] . https://www.prnewswire.com/news-releases/us-navy-awards-leidos-next-generation-enterprise-network-contract-301000570.html

Lerma, M. (2020, 18 septembre). Les milliardaires américains ont augmenté leur richesse de 845 milliards de dollars depuis que la pandémie a frappé. Robb Report. https://robbreport.com/lifestyle/news/american-billionaires-made-845-billion-since-pandemic-began-1234569989/#!

Leuty, R. (2020, 10 septembre). La grande conférence biotech et santé de JPM sera virtuelle en janvier. San Francisco Business Times. https://www.bizjournals.com/sanfrancisco/news/2020/09/10/jpm21-jpmorgan-healthcare-conference-virtual-jpm.html

Li, C., Liu, H., Sun, Y., Wang, H., Guo, F., Rao, S. et coll. (2009). Les nanoparticules PAMAM favorisent les lésions pulmonaires aiguës en induisant la mort des cellules autophagiques par la voie de signalisation Akt-TSC2-mTOR. Journal of Molecular Cell Biology, 1(1), 37-45. https://doi.org/10.1093/jmcb/mjp002

Lipschultz, B. (2020, 13 janvier). Le coffre de guerre de 1 000 milliards de dollars de l’industrie de la santé pour stimuler le boom des affaires en 2020, selon EY. Bloomberg. https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-01-13/health-s-1-trillion-war-chest-to-drive-2020-deal-boom-ey-says

Loftus, P. (2020, 24 février). Le fabricant pharmaceutique Moderna fournit le premier vaccin expérimental contre le coronavirus pour les essais sur les humains. Le Wall Street Journal. https://www.wsj.com/articles/drugmaker-moderna-delivers-first-coronavirus-vaccine-for-human-testing-11582579099

Ludlum, N. (2020, 18 août). La COVID-19 retarde les avancées 5G d’autres pays, mais les États-Unis sont à pleine vapeur. CTIA. https://www.ctia.org/news/blog-as-covid-19-delays-other-countries-5g-builds-united-states-is-full-steam-ahead

Markman, J. (2019, 31 octobre). Big Tech fait un pari massif sur l’IA … Voici comment les investisseurs le peuvent aussi. Forbes. https://www.forbes.com/sites/jonmarkman/2019/10/31/big-tech-is-making-a-massive-bet-on-ai–heres-how-investors-can-too/#3f0748cf1e10

Martens, P., & Martens, R. (2020, 5 juin). BlackRock a écrit un plan de sauvetage avant qu’il n’y ait une crise – maintenant il a été embauché par trois banques centrales pour mettre en œuvre le plan. Wall Street on Parade. https://wallstreetonparade.com/2020/06/blackrock-authored-the-bailout-plan-before-there-was-a-crisis-now-its-been-hired-by-three-central-banks-to-implement-the-plan/

Martin, D. (2020, 8 novembre). À l’intérieur de l’opération Warp Speed pour fournir aux Américains un vaccin COVID-19. CBS 60 Minutes. https://www.cbsnews.com/news/covid-19-vaccine-distribution-60-minutes-2020-11-08/

Martinova, P. (2020, 26 février). Le grand exode des PDG de 2020. Fortune. https://fortune.com/2020/02/26/the-great-ceo-exodus-of-2020/

Masud, R. (2019, 12 juin). Quelle technologie Amazon utilise-t-il dans ses centres de livraison ? DHub. https://getdhub.com/what-technology-does-amazon-use-in-their-fulfillment-centers/

Max, R. (2020, 21 mars). 17 technologies de suivi des personnes. Behavior Analytics Detail. https://behavioranalyticsretail.com/technologies-tracking-people/

McCaskill, P. (2020, 21 septembre). L’UE affirme que la 5G peut mener la reprise économique post-Covid. TechRadar. https://www.techradar.com/news/eu-says-5g-can-lead-post-covid-economic-recovery

McCarthy, J. (2019, 3 septembre). Big Pharma se place au bas du classement de l’industrie américaine. Gallup. https://news.gallup.com/poll/266060/big-pharma-sinks-bottom-industry-rankings.aspx

McGovern, C. (2020, 14 avril). Bill Gates et Intellectual Ventures financent la technologie des vaccins avec implants à micropuces. GreenMedInfo. https://www.greenmedinfo.com/blog/bill-gates-and-intellectual-ventures-funds-microchip-implant-vaccine-technology1

Morgan, D., Ino, J., Di Paolantonio, G., & Murtin, F. (2020, 16 octobre). Surmortalité : Mesure de l’impact direct et indirect de la COVID-19. Document de travail de l’OCDE sur la santé n° 122. http://www.oecd.org/publications/excess-mortality-c5dc0c50-en.htm

Morrison, O. (2020, 17 avril). Le coronavirus stimulera la demande de viande propre, selon un fournisseur. FoodNavigator. https://www.foodnavigator.com/Article/2020/04/16/Coronavirus-will-boost-clean-meat-trend-says-supplier

Murray, B., & Griffin, R. (2020, 25 juillet). La chaîne d’approvisionnement mondiale n’est pas prête pour un vaccin Covid-19. Bloomberg. https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-07-25/the-supply-chain-to-save-the-world-is-unprepared-for-a-vaccine

Nagarajan S. (2020, 23 novembre). Le PDG de Moderna a vendu près de 2 millions de dollars de ses actions avant le dépôt de la demande d’autorisation d’urgence par l’entreprise. Il vaut maintenant 3 milliards de dollars. https://www.msn.com/en-us/money/topstocks/modernas-ceo-sold-nearly-242-million-of-his-stock-ahead-of-the-companys-emergency-use-vaccine-filing-hes-now-worth-243-billion/ar-BB1bhJVw

Nathan-Kazis, J. (2020, 25 février). Les mauvaises nouvelles au sujet du coronavirus sont de bonnes nouvelles pour le stock de Moderna. Voilà pourquoi. Barron’s. https://www.barrons.com/articles/moderna-stock-coronavirus-vaccine-human-trials-nih-51582645378

Nix, N. (2019, 3 avril). La CIA prévoit de dépenser des milliards sur le cloud computing avec plusieurs géants de la technologie. Los Angeles Times. https://www.latimes.com/business/technology/la-fi-cia-amazon-cloud-computing-20190403-story.html

Novet, J. (2020, 26 mars). Microsoft acquiert Affirmed Networks, qui aide les télécoms à développer leurs réseaux, avant la ruée vers la 5G. CNBC. https://www.cnbc.com/2020/03/26/microsoft-acquires-affirmed-networks-ahead-of-5g-deployments.html

Otto, R., Santagostino, A., et Schrader, U. (2014, 1er décembre). Croissance rapide de la biopharmaceutique : défis et opportunités. McKinsey & Company. https://www.mckinsey.com/industries/pharmaceuticals-and-medical-products/our-insights/rapid-growth-in-biopharma #

Owermohle, S. (2020a, 30 juillet). La distribution des vaccins sera une “coentreprise” entre les CDC et le Pentagone. Politico. https://www.politico.com/news/2020/07/30/coronavirus-vaccine-distribution-388904

Owermohle, S. (2020b, 13 novembre). 20 millions d’Américains pourraient recevoir le vaccin Covid-19 en décembre. Politico. https://www.politico.com/news/2020/11/13/trump-covid-vaccine-december-436481

Packer, M. (2020, 13 mai). L’examen par comité de lecture a-t-il encore de l’importance à l’ère de la COVID-19? MedPage Aujourd’hui. https://www.medpagetoday.com/blogs/revolutionandrevelation/86465

Palmer, A. (2020, 11 février). Jeff Bezos a vendu pour près de 4,1 milliards de dollars d’actions Amazon au cours des 11 derniers jours. CNBC. https://www.cnbc.com/2020/02/11/jeff-bezos-sold-4point1-billion-worth-of-amazon-shares-in-past-week.html

Peer, A. (n.d.). Les biocapteurs implantés suivent les signes vitaux. The Future of Things. https://thefutureofthings.com/5617-implanted-biosensors-track-vital-signs/

Pereira, M., & Oliveira, A.M. (2020). La pauvreté et l’insécurité alimentaire pourraient augmenter au fur et à mesure que la menace de la COVID-19 s’étend. Public Health Nutrition, 1-5. doi: 10.1017/S1368980020003493

Petzinger, J. (2020, 21 octobre). Rapport du FEM : La récession COVID-19 accélérera la révolution des robots. Yahoo! News. https://news.yahoo.com/wef-report-covid-19-will-speed-up-the-robot-revolution-102744618.html

Phillipps, J. (2020, 6 octobre). La richesse des milliardaires atteint un record de 10200 milliards de dollars pendant la pandémie. Forbes. https://www.forbes.com/sites/jamesphillipps/2020/10/06/billionaires-wealth-surges-to-a-record-102-trillion-during-the-pandemic/#50d5d1677ac0

Piller, C., Sanders, E., et Dixon, R. (2007, 7 janvier). Un nuage gris plane au-dessus des bonnes œuvres de la Fondation Gates. Los Angeles Times. https://www.latimes.com/news/la-na-gatesx07jan07-story.html

Plautz, J. (2019, novembre 2019). Microsoft va construire un centre technologique de type ville intelligente à Syracuse, NY. Smart Cities Dive. https://www.smartcitiesdive.com/news/microsoft-to-build-smart-cities-tech-hub-in-syracuse-ny/566413/

Preidt, R. (2020, 1er juillet). Nombre de décès non liés au COVID-19 en hausse pendant la pandémie. U.S. News. https://www.usnews.com/news/health-news/articles/2020-07-01/numbers-of-non-covid-19-deaths-up-during-pandemic

Prestigiacomo, A. (2020, 22 octobre). Les nouveaux chiffres des CDC montrent le bilan meurtrier du confinement chez les jeunes. The Daily Wire. https://www.dailywire.com/news/new-cdc-numbers-show-lockdowns-deadly-toll-on-young-people

Profusa. (n.d.). Profusa est le pionnier de l’intégration des biocapteurs dans les tissus pour la surveillance en continu de la chimie du corps. Extrait le 26 octobre 2020 de https://profusa.com/

Rash, W. (2020, 26 mars). Amazon dépose une objection à la motion du Département de la défense pour réviser la décision Microsoft JEDI. Forbes. https://www.forbes.com/sites/waynerash/2020/03/26/amazon-files-objection-to-dod-motion-to-revise-microsoft-jedi-decision/#269397107b34

Reuters. (2020, 2 juillet). Tesla fabriquera des imprimantes à molécules pour le développeur allemand de vaccins COVID-19 CureVac. https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-tesla-idUSKBN243168

Ritholtz, B. (2020, 13 juillet). Big tech mène le marché boursier sans beaucoup d’aide des États-Unis. Bloomberg. https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2020-07-13/big-tech-drives-the-stock-market-without-much-u-s-help

Roberts, J. (2020, 16 octobre). Pour protéger les contribuables américains, les États-Unis doivent bloquer l’expansion massive des droits de tirage spéciaux du Fonds monétaire international. The Heritage Foundation. https://www.heritage.org/international-economies/report/protect-american-taxpayers-the-us-must-block-massive-expansion

Ross, A. (2018, 15 août). Villes intelligentes et réalité augmentée : sont-elles en passe de devenir réalité ? Information age. https://www.information-age.com/smart-cities-and-augmented-reality-123474183/

Rossen, L.M., Branum, A.M., Ahmad, F.B., Sutton, P., & Anderson, R. N. (2020, 23 octobre). Décès excessifs associés à la COVID-19, selon l’âge, la race et l’origine ethnique — États-Unis, du 26 janvier au 3 octobre 2020. Morbidity and Mortality Weekly Report, 69(42), 1522-1527. doi: 10.15585/mmwr.mm6942e2

Rubio, M. (2020, 10 septembre). Lettre du sénateur Marco Rubio à James Dimon, président et directeur de JPMorgan Chase. https://www.rubio.senate.gov/public/_cache/files/7ce25fd6-0ede-4bfc-891b-56f35cf7edfe/61159E30CC331647AE50195E6915F910.09.10.2020-rubio-letter-to-dimon-re-sba-programs.pdf

Sandler, R. (2020, 4 septembre). Le Pentagone accorde le contrat JEDI à Microsoft, encore une fois, et pulvérise Amazon. Forbes. https://www.forbes.com/sites/rachelsandler/2020/09/04/pentagon-awards-jedi-contract-to-microsoft-again-in-blow-to-amazon/#44d493e0505f

Schinder, R. J. (2020, 26 janvier). Le groupe de Davos embrasse le grand gouvernement mondial. Le Wall Street Journal. https://www.wsj.com/articles/the-davos-crowd-embraces-big-global-government-11580072029

Schumacher, K. (2020, 14 mars). Technocratie et développement durable. Redoubt News. https://redoubtnews.com/2020/03/technocracy-and-sustainable-development/

Schwab, T. (2020, 17 mars). Le paradoxe caritatif de Bill Gates. The Nation. https://www.thenation.com/article/society/bill-gates-foundation-philanthropy/

Schwarz, J. (2020, 23 septembre). La faim en Amérique, en particulier pour les enfants, a “monté en flèche” au cours de la Covid-19, les données montrent. The Intercept. https://theintercept.com/2020/09/23/hunger-food-insecurity-coronavirus-children-census/

Schwartz, L.M., & Woloshin, S. (2019). Medical marketing in the United States, 1997-2016. JAMA, 321(1), 80-96. doi: 10.1001/jama.2018.19320

Sergent, J., King, L., & Collins, M. (2020, 8 mai). 4 plans de relance du coronavirus. 2400 milliards de dollars de financement. Voyez ce que cela signifie pour la dette nationale. USA Today. https://www.usatoday.com/in-depth/news/2020/05/08/national-debt-how-much-could-coronavirus-cost-america/3051559001/

Shehab, N., Lovegrove, M.C., Geller, A. I., Rose, K. O., Weidle, N. J., Budnitz, D. S. (2016). Visites aux urgences aux États-Unis pour des effets indésirables liés aux médicaments délivrés en ambulatoire, 2013-2014. JAMA, 316(20, 2115-2125. doi: 10.1001/jama.2016.16201

Shein, E. (2020, 29 septembre). Les entreprises doublent leur mise sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique en raison de la pandémie. TechRepublic. https://www.techrepublic.com/article/companies-are-doubling-down-on-artificial-intelligence-and-machine-learning-due-to-pandemic/

Siegner, C. (2019, 17 décembre). 4 consommateurs sur 10 pensent que les aliments cultivés en laboratoire sont “effrayants”, tandis que bon nombre des autres ont besoin de plus d’information. Food Dive. https://www.fooddive.com/news/4-in-10-consumers-think-lab-grown-food-is-scary-while-many-of-the-rest-n/569181/

Simmie, S. (2020, 15 septembre). 50 millions de dollars pour la série B de Volansi, Inc. et ses drones VTOL. DroneDJ. https://dronedj.com/2020/09/15/50-million-in-series-b-for-volansi-inc-and-its-vtol-drones/

Simon, M. (2020, 5 mai). La loi de relance ne nous a pas sauvés : 10 façons dont cela nous a fait mal. Forbes. https://www.forbes.com/sites/morgansimon/2020/05/05/the-stimulus-bill-didn’t-save-us-10-ways-it-actually-hurt-us/?sh=5f15c3a740c6

Solis, J. (2019, 3 juillet). Couverture vaccinale dans les médias traditionnels — variations sur un thème de propagande. The Defender: Children’s Health Defense News & Views. https://childrenshealthdefense.org/news/vaccine-coverage-in-mainstream-media-variations-on-a-theme-of-propaganda/

Son H. (2020, 21 octobre). JPMorgan Chase copie Square et PayPal avec un lecteur de carte pour smartphone, des versements plus rapides pour les commerçants. CNBC. https://www.cnbc.com/2020/10/21/jpmorgan-takes-on-square-and-paypal-with-smartphone-card-reader-faster-deposits-for-merchants.html

Speights, K. (2020a, 14 avril). Meilleure action du coronavirus : Moderna vs Pfizer. The Motley Fool. https://www.fool.com/investing/2020/04/14/better-coronavirus-stock-moderna-vs-pfizer.aspx

Speights, K. (2020b, 17 septembre). Voici l’entreprise que Bill Gates pense être de loin le leader dans les vaccins contre le coronavirus. The Motley Fool. https://www.fool.com/investing/2020/09/17/heres-the-company-that-bill-gates-thinks-is-the-cl/

Squawk Box. (2020, 21 octobre). Dr. Scott Gottlieb. Extrait le 20 novembre 2020 de https://twitter.com/SquawkCNBC/status/1318877295680118785

Statista. (n.d.). Top 10 des sociétés pharmaceutiques basé sur les revenus mondiaux des vaccins en 2017 et 2024. Extrait le 25 octobre 2020 de https://www.statista.com/statistics/314562/leading-global-pharmaceutical-companies-by-vaccine-revenue/

Sullivan, L., Anderson, M., Thompson, C. W., van Woerkom, B., Smith, G., et Pfeiffer, S. (2020, 22 avril). Le sauvetage des petites entreprises a rapporté aux banques 10 milliards de dollars en frais. NPR. https://www.npr.org/2020/04/22/840678984/small-business-rescue-earned-banks-10-billion-in-fees

Sun, L. (2020, 10 septembre). Amazon est à court de moyens pour retarder la victoire inévitable de Microsoft dans les services de cloud. The Motley Fool. https://www.fool.com/investing/2020/09/10/did-microsoft-finally-win-jedi-war-amazon/

Taibbi, M. (2020, 13 août). Les profiteurs Covid-19 parmi les grandes entreprises pharmaceutiques. Rolling Stone. https://www.rollingstone.com/politics/politics-features/big-pharma-covid-19-profits-1041185/

Taylor, G. (2017, 21 janvier). Examen de l’allégation de RFK Jr. selon laquelle les CDC “possèdent plus de 20 brevets vaccinaux”. The Liberty Beacon. https://www.thelibertybeacon.com/examining-rfk-jr-s-claim-cdc-owns-20-vaccine-patents/

The Reaction Team. (2020, 21 juillet). Nous avons peut-être déjà atteint l’immunité collective – une entrevue avec le professeur Sunetra Gupta. Reaction. https://reaction.life/we-may-already-have-herd-immunity-an-interview-with-professor-sunetra-gupta/?fbclid=IwAR0ucQOKcLEDQNapy0RRFx3TQQ_VhiCANyFWZAzmRoUfHVp8BpablTZxceE

Titus, J. (2014). BestEvidence [YouTube channel] . https://www.youtube.com/c/BestEvidence/about

Titus, J. (2020, 12 août). La prise de contrôle silencieuse des États-Unis par la Fed [Video] . BestEvidence. https://www.youtube.com/watch?v=U_A4wUXlVAM

Titus, J., & Fitts, C. A. (2020, 28 mai). Stimulus de banque centrale: assouplissement quantitatif 5.0 avec John Titus. The Solari Report. https://home.solari.com/wp-content/uploads/2020/06/sr20200528_-John_Titus.pdf

Tognini, G. (2020, 3 avril). Stéphane Bancel, PDG de Moderna, devient milliardaire alors que les actions augmentent grâce à l’actualité sur les vaccins contre le coronavirus. Forbes. https://www.forbes.com/sites/giacomotognini/2020/04/03/moderna-ceo-stphane-bancel-becomes-a-billionaire-as-stock-jumps-on-coronavirus-vaccine-news/#e0f8f125bf30

Toh, M. (2020, 11 août). Après neuf ans en tant que PDG d’Apple, Tim Cook est maintenant milliardaire. CNN Business. https://www.cnn.com/2020/08/11/tech/tim-cook-billionaire-apple-valuation-intl-hnk/index.html

Tosatti, M. (2020, 14 mai). L’appel de Viganò à l’Église et au monde compte 40 000 signataires. Stilum Curiae. https://www.marcotosatti.com/2020/05/14/viganos-appeal-to-church-and-world-has-40-000-signatories/

Trafton, A. (2019, 18 décembre). Comment stocker des informations médicales sous la surface de la peau. MIT News. https://news.mit.edu/2019/storing-vaccine-history-skin-1218

Trainer, D. (2020, 11 juin). Pariez sur le meilleur: JPMorgan Chase & Company. Forbes. https://www.forbes.com/sites/greatspeculations/2020/06/11/bank-on-the-best-jpmorgan-chase–company/#52140c7d7cba

Tucker, P. (2020, 3 mars). Un biocapteur financé par l’armée pourrait être l’avenir de la détection des pandémies. Defense One. https://www.defenseone.com/technology/2020/03/military-funded-biosensor-could-be-future-pandemic-detection/163497/

Tullis, P. (2019, 16 octobre). L’armée américaine essaie de lire dans les pensées. MIT Technology Review. https://www.technologyreview.com/2019/10/16/132269/us-military-super-soldiers-control-drones-brain-computer-interfaces/

Département de la Défense des États-Unis. (2020, 8 octobre). Le Désepartement de la défen annonce 600 millions de dollars pour l’expérimentation et les essais 5G dans cinq emplacements. https://www.defense.gov/Newsroom/Releases/Release/Article/2376743/dod-announces-600-million-for-5g-experimentation-and-testing-at-five-installati/

Usdin, P. (2020, 19 mars). Les paris de la DARPA pourraient avoir créé les meilleurs espoirs pour arrêter la COVID-19. BioCentury. https://www.biocentury.com/article/304691/darpa-jump-started-technologies-behind-some-of-the-leading-covid-19-vaccine-and-antibody-hopes

Viganò, C.M. (2020, 30 octobre). Abp. Viganò met en garde Trump contre le complot de la “Grande Réinitialisation” visant à “maîtriser l’humanité”, à détruire la liberté. LifeSiteNews. https://www.lifesitenews.com/news/abp-vigano-warns-trump-about-great-reset-plot-to-subdue-humanity-destroy-freedom

Voytko, L. (2020, 5 février). Bill et Melinda Gates donnent 100 millions de dollars à la recherche et au traitement du vaccin contre le coronavirus. Forbes. https://www.forbes.com/sites/lisettevoytko/2020/02/05/bill-and-melinda-gates-donate-100-million-to-coronavirus-vaccine-research/#82d4de06e9e8

Wadhwa, A., Aljabbari, A., Lokras, A., Foged C., et Thakur, A. (2020). Possibilités et défis liés à la livraison de vaccins à base d’ARNm. Pharmaceutics, 12(2), p. 102. doi: 10.3390/pharmaceutics12020102

Wallack, T. (2020, 24 octobre). Les initiés des compagnies pharmaceutiques profitent généreusement de l’espoir désespéré du monde pour un vaccin COVID-19. Boston Globe. https://www.bostonglobe.com/2020/10/24/metro/drug-company-insiders-are-profiting-handsomely-worlds-desperate-hope-covid-19-vaccine/

Wan, W., & Long, H. (2020, 1er juillet). “Cris à l’aide” : Les overdoses de drogue s’envolent pendant la pandémie du coronavirus. Le Washington Post. https://www.washingtonpost.com/health/2020/07/01/coronavirus-drug-overdose/

Wasserman, T. (2020, 20 mars). Pourquoi la pandémie de coronavirus pourrait accélérer l’adoption de la 5G aux États-Unis. CNBC. https://www.cnbc.com/2020/03/20/why-the-coronavirus-pandemic-may-fast-forward-5g-adoption-in-the-us.html

Webb, W., & Diego, R. (2020, 9 avril). Une entreprise meurtrière: Comment l’une des grandes entreprises pharmaceutiques les plus corrompues prévoit d’accaparer le marché des traitements Covid-19. The Last American Vagabond. https://www.thelastamericanvagabond.com/killer-enterprise-how-big-pharmas-most-corrupt-companies-plans-corner-covid-19-cure-market/

Whalen, R.C. (2020, 7 juillet). COVID19: Choisir les gagnants et les perdants. The Institutional Risk Analyst. https://www.theinstitutionalriskanalyst.com/post/covid19-picking-winners-losers

White, J. (2020, 27 avril). La technocratie après la COVID-19. Boston Review. https://bostonreview.net/politics/jonathan-white-technocracy-after-covid-19

Wikipedia. (n.d.). “JPMorgan Chase”. https://en.wikipedia.org/wiki/JPMorgan_Chase

Wilson, C. (2020, 15 avril). L’industrie des télécommunications s’avère essentielle dans la réponse COVID-19. Forbes. https://www.forbes.com/sites/ibm/2020/04/15/the-telecom-industry-is-proving-essential-in-the-covid-19-response/#3cdb7d0917d0

Wood, P.M. (2018). Technocratie : Le chemin difficile vers l’ordre mondial. Mesa, AZ: Coherent Publishing, LLC.

Wood, P. (2020, 19 août). Les jumeaux siamois de la technocratie et du transhumanisme. Technocracy News & Trends. https://www.technocracy.news/the-siamese-twins-of-technocracy-and-transhumanism/

Woolf, S. H., Chapman, D. A., Sabo, R. T., Weinberger, D.M., Hill, L., & Taylor, D. D. H. (2020). JAMA, 324(15), 1562-1564. doi: 10.1001/jama.2020.19545

Forum économique mondial. (n.d.). La Grande Réinitialisation. https://www.weforum.org/great-reset

Forum économique mondial. (2016, 12 novembre). 8 prédictions pour le monde en 2030. https://www.weforum.org/agenda/2016/11/8-predictions-for-the-world-in-2030/

Forum économique mondial. (2020, octobre). The Future of Jobs Report 2020. http://www3.weforum.org/docs/WEF_Future_of_Jobs_2020.pdf

Organisation mondiale de la santé. (2020a, 11 mars). Allocution d’ouverture du Directeur général de l’OMS lors du point de presse sur la Covid-19 – 11 mars 2020. https://www.who.int/dg/speeches/detail/who-director-general-s-opening-remarks-at-the-media-briefing-on-covid-19—11-march-2020

Organisation mondiale de la santé. (2020b, 19 octobre). Projet de revue des vaccins candidats COVID-19. Extrait le 24 octobre 2020 de https://www.who.int/publications/m/item/draft-landscape-of-covid-19-candidate-vaccines

Wuench, J. (2020, 22 juin). BIOMILQ pourrait être le prochain perturbateur alimentaire majeur : discussion sur l’entrepreneuriat avec la cofondatrice et directrice Michelle Egger. Forbes. https://www.forbes.com/sites/juliawuench/2020/06/22/biomilq-could-be-the-next-major-food-disruptor-getting-real-about-entrepreneurship-with-co-founder–ceo-michelle-egger/#413bfb96a7dd

Yeung, J. (2020, 12 avril). La pandémie de coronavirus pourrait menacer l’approvisionnement alimentaire mondial, prévient l’ONU. CNN. https://www.cnn.com/2020/04/10/asia/coronavirus-food-supply-asia-intl-hnk/index.html

Zhang, C., Maruggi, G., Shan, H., & Li, J. (2019). Progrès dans les vaccins à ARNm contre les maladies infectieuses. Frontiers in Immunology, 10, 594. doi: 10.3389/fimmu.2019.00594

Zhang, J., Xu, K., Zhang, S., Wang, Y., Zheng, N., Pan, G. et coll. (2019). Contrôle du comportement rat-robot basé sur l’interface cerveau-machine. Advances in Experimental Medicine and Biology, 1101: 123-147. doi : 10.1007/978-981-13-2050-7_5