Close menu
03/25/2021 Views

COVID

Entretien avec Vanden Bossche : faut-il arrêter les vaccinations massives au COVID ?

Après plusieurs heures de discussion, Rob Verkerk, docteur en médecine, de l’Alliance for Natural Health International, conclut qu’il serait “scientifiquement, socialement et éthiquement irresponsable” de rejeter les préoccupations du Dr Geert Vanden Bossche concernant la vaccination de masse.

Un entretien mené par Rob Verkerk, docteur en médecine, avec Geert Vanden Bossche, docteur en médecine.

NOTE DE LA RÉDACTION : ‘The Defender’ s’engage à permettre le débat scientifique. Cet article est un entretien réalisé par Rob Verkerk, docteur en médecine, avec Geert Vanden Bossche, docteur en médecine. L’interview fait suite à l’analyse récente par Dr.Verkerk du débat en cours(cet article + cet article) suscité par Dr.Bossche concernant l’évasion immunitaire et la vaccination de masse au cours d’une pandémie.

Bienvenue au premier épisode de notre nouvelle série d’entretiens intitulée ‘Speaking Naturally – Open Discourses in a Censored World’. Nous avons le grand plaisir de vous proposer un entretien approfondi avec Geert Vanden Bossche,docteur en médecine, dont le nom est devenu familier à tous ceux qui s’intéressent de près à la compréhension des effets de l’actuel programme de vaccination de masse COVID.

A propos de notre invité

Dr Vanden Bossche est un spécialiste des vaccins et se déclare pro-vaccin. Il est un développeur chevronné de vaccins (vaccinologue) qui a fait ses preuves chez GSK Biologicals, Novartis Vaccines et Solvay Biologicals. Il a également travaillé avec l’équipe Global Health Discovery de la Fondation Bill & Melinda Gatesà Seattle en tant que chef de projet et à l’Alliance globale pour les vaccins et l’immunisation à Genève en tant que responsable du programme Ebola.

Cependant, au début du mois de mars, Dr. Vanden Bossche a lancé un appel à l’Organisation mondiale de la santé, étayé dans un document de 12 pages sur un site web spécialement créé pour rendre publique ses préoccupations. L’Alliance a répondu par un article de 4 000 mots qui tentait de faire le tri parmi les informations contradictoires et examinait les conséquences de ce qu’avance ce lanceur d’alerte.

L’hypothèse de la “crosse de hockey” du Dr. Vanden Bossche

Aprés que Dr. Rob Verkerk eut passé plusieurs heures à discuter avec Dr. Vanden Bossche, l’Alliance est d’avis qu’il serait scientifiquement, socialement et éthiquement irresponsable de rejeter les préoccupations du Dr. Vanden Bossche. La principale préoccupation est que les stratégies actuelles de lutte contre le COVID, notamment le programme mondial de vaccination de masse, vont créer un“monstre incontrôlable“.

En résumé, les inquiétudes sont centrées sur l’idée que la combinaison des mesures de confinement et de la pression de sélection extrême exercée sur le virus par l’intense programme mondial de vaccination de masse pourrait réduire le nombre de cas, d’hospitalisations et de décès à court terme, mais qu’en fin de compte, elle entraînerait la création de nouveaux mutants préoccupants.

C’est le résultat de ce que Dr. Vanden Bossche appelle “l’évasion immunitaire”, c’est-à-dire que le système immunitaire ne fera pas complétement barrage au virus même après la vaccination. Cela incitera à son tour les fabricants de vaccins à developper d’autres vaccins, ce qui augmentera, mais ne réduira pas la pression de sélection, produisant ainsi des variants toujours plus transmissibles et potentiellement mortels.

La pression de sélection entraînera une plus grande convergence des mutations qui affectent l’essentielleprotéine spike du virus responsable de la pénétration des surfaces muqueuses des voies respiratoires utilisée par le virus pour s’introduire dans le corps humain. Le virus va effectivement déjouer les vaccins à base d’antigènes hautement spécifiques qui sont utilisés et modifiés en fonction des variants en circulation. Tout cela pourrait conduire à une augmentation des cas graves et potentiellement mortels – en fait, une pandémie hors de contrôle.

En outre, ce sont les pays occidentaux comptant une forte proportion de personnes souffrant de maladies métaboliques, de surpoids ou d’obésité: dans ces pays la population a généralement un système immunitaire affaibli. Ils seront les plus durement touchés.

Bien sûr, il ne s’agit que de spéculations, et certains dénonceront le point de vue du Dr. Vanden Bossche comme une tactique pour faire peur. D’autres prétendront qu’il s’agit des délires d’un scientifique indépendant qui a réuni deux et deux pour en faire cinq. Si vous avez une heure et demie de libre, vous feriez bien d’écouter ou de regarder l’intégralité de l’interview et d’en tirer vos propres conclusions.

A propos de l’interview

Pendant l’interview, notre fondateur demande à Dr. Vanden Bossche :

  • Quelles sont les réactions, bonnes et mauvaises, qu’il a eues aprés la publication de ses préoccupations.
  • Ce qu’il voit et ce que certains de ses collègues ne voient pas.
  • Quel genre de signes ou d’indicateurs précoces pourraient être disponibles pour voir si l’hypothèse de Dr. Vanden Bossche est en train de devenir une réalité, aussi inquiétant que cela puisse être. Nous allons aussi comparer cette épidémie de SRAS-CoV-2 avec les coronavirus précédents, à savoir le SRAS1 et le MERS.
  • Qu’est-ce qui définit un vaccin ? Étant donné que les vaccins récents n’ont rien à voir avec ceux qui les ont précédés.
  • Ce que Dr. Vanden Bossche pense que les gouvernements et les individus devraient faire, suite à ce que nous savons maintenant.

Regardez ou écoutez ci-dessous.

Pour ceux qui préfèrent écouter plutôt que regarder, vous pouvez écouter l’intégralité de la conversation sur le podcast ANH.

Publié à l’origine par Alliance for Natural Health International.

Suggest A Correction

Share Options

Close menu

Republish Article

Please use the HTML above to republish this article. It is pre-formatted to follow our republication guidelines. Among other things, these require that the article not be edited; that the author’s byline is included; and that The Defender is clearly credited as the original source.

Please visit our full guidelines for more information. By republishing this article, you agree to these terms.